AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Alphonse B. De La Cour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 18:36


Alphonse B. De La Cour
“Il y a deux façons de détester l’art: l’une de ne pas l’aimer, simplement; l’autre de l’aimer avec raison.”
Oscar Wilde
ABOUT

NOM(S) De La Cour - Lockwood

PRENOM(S) Alphonse Bernard

AGE 29 ans

GROUPE Bon conteur

NATIONALITE Français

METIER Peintre

ADRESSE NYC

SITUATION AMOUREUSE Marié

ORIENTATION SEXUELLE Bisexuel

FEAT Jude Law
HISTORY
Né en France près de La Rochelle, Alphonse a passé son enfance et son adolescence dans le manoir familial, sortant très peu. En effet, son père refusait qu’il s’aventure en dehors de la propriété et se montrait strict avec son fils unique. Au contraire de sa mère, qui égayait les journées de son enfant en lui lisant des contes. Après la disparition de cette dernière, le jeune homme décida de quitter la demeure familiale pour se consacrer à sa passion : la peinture. Le succès vint rapidement et la réputation de l’artiste aveugle dépassa vite les frontières. Il s’installa à New York à l’âge de 25 ans et découvrit l’existence des personnages de conte dans la vraie vie ainsi que celle des conteurs. Il resta ans aucune nouvelles de sa mère et presque sans contact avec son père, jusqu’à la mort de ce dernier en 2011.
PERSONALITY
Gentil et doux, Alphonse est incapable de faire du mal à un être vivant. C’est un être altruiste et généreux, il n’hésite pas à venir en aide à ceux qui en aurait besoin et fait preuve d’une immense tolérance. Aveugle depuis la naissance, il est pourtant terriblement têtu et passionné. Il ne baisse jamais les bras, ce qui fait qu’il lui arrive souvent de se trouver en fâcheuse posture. Sans parler de sa maladresse qui l’amène souvent faire un tour à l’hôpital. Heureusement pour lui, il est doté d’une constitution plutôt résistante et ne reste jamais très longtemps à terre avant de se relever. C’est un rêveur invétéré, il fait toujours preuve d’un optimisme presque naïf mais n’en démord pas pour autant. Selon lui, tout le monde mérite d’être heureux, gentils comme méchants. Il tient cependant à la bonne marche des contes, contes qui ont bercé son enfance et revêtent donc d’une importance particulière pour lui. Son don lui permet de voir à travers les yeux des gens rien qu’avec un simple contact physique, il peut également voir des bribes de souvenirs si la personne les visualise.
MORE ?
Besoin d’un bon conteur ? Alphonse est votre homme ! Vous voudriez un confident à qui confiez vos doutes ? Alphonse est là ! Amateur de peinture ? Vous avez certainement entendu parler du célèbre peintre aveugle et peut-être possédez-vous-même l’une de ses toiles. Son attitude vous agace ? On ne peut pas plaire à tout le monde et chacun possède des ennemis. Vous avez une idée ? C’est encore mieux, car je suis à court Laughing N’hésitez pas à proposer ♥
Code by Hellsangels - Avatar by Fry



A ajouter: Sally (U.C)

Vous occupez une place particulière dans mon cœur; avant,  maintenant, pour toujours:



    ♦ Logan Lockwood
    « Car la lumière d'un amour éternel est vraiment la plus belle»


    Quand je dis que je pourrais tout faire pour lui, on est bien loin de ce dont je suis capable. Quant à ce que je ressens pour lui, un simple "Je t'aime" reste encore et toujours un énorme euphémisme. Je n'avais jamais songé que je pourrais un jour aimer de cette façon, tout comme je n'avais jamais imaginé que la personne qui deviendrait ma raison de vivre serait en réalité Logan.

    Mais c'est un fait donc je suis conscient à présent, et jamais plus je ne pourrais le quitter. Je le lui ai promis, je resterai toujours à ses côtés, peu importe ce qui peut nous arriver. Je tenterai tout ce qu'un misérable aveugle puisse faire pour le rendre heureux, et j'espère sincèrement pouvoir lui apporter le bonheur qu'il mérite. Il est ma princesse, infiniment si précieuse. Je l'aime à la folie, voire bien plus. Et maintenant que nos deux vies sont réunies, je suis un homme comblé.
    ♦ Marian John
    « Si les jours, depuis, ont dû passé, je n'ai pas oublié»


    Marianne... Je n'aurais jamais dû, et pourtant, je l'ai tellement aimée. Nous nous étions rencontrés dans un parc, totalement par hasard, mais j'ai tout de suite apprécié cet jeune femme au cœur si pur. Sa gentillesse, sa bonté et son côté protecteur ont rapidement fait leur effet, et je suis tombé profondément amoureux d'elle.

    Nous avons passés quelques merveilleux mois ensembles, mais au bout d'un moment, je me rendis bien compte que je ne pouvais plus me leurrer. Dame Marianne, c'est avec Robin qu'elle mérite d'être, pas avec un pauvre petit aveugle comme moi, et j'ai donc mis fin à notre relation, non sans douleur. Je m'en voudrais toujours de l'avoir fait souffrir par pur égoïsme, et j'espère qu'elle me pardonnera un jour, car j'aimerais que, malgré tout, nous restions amis.


Un soir, une nuit, un instant dans une vie



    ♦ Amélia Leverson
    « Je serais ravie de papoter, tasse de thé, cake et service compris, mais il me faut lever l'ancre»


    L'alcool devrait m'être interdit. Car ce que j'ai fait ce soir-là est difficilement pardonnable. Certes, je venais de faire le difficile choix de quitter Marianne pour son bien. Certes, la boisson semblait donner l'illusion de noyer mon chagrin. Certes, Miss Leverson était dans le même état amoureux et alcoolisé que moi. Mais de là à... Même si nous étions tous les deux en quête de réconfort, nous n'aurions pas dû le faire.

    Le capitaine est peut-être une personne un peu sèche et hautaine de prime abord, mais mon statut de conteur me permet de savoir que ce n'est qu'une façade. Après cette fameuse, nous sommes restés en contact, et prenons le thé ensemble de temps à autres. Mais, même si nous aspirons à l'amitié normale, nous savons les deux qu'on ne peut pas tout oublier.
    ♦ Nom & Prénom
    « Ne cessez jamais de rêver »


    Shall I compare thee to a summer's day?
    Thou art more lovely and more temperate:
    Rough winds do shake the darling buds of May,
    And summer's lease hath all too short a date:
    Sometime too hot the eye of heaven shines,
    And often is his gold complexion dimm'd;
    And every fair from fair sometime declines,
    By chance or nature's changing course untrimm'd;
    But thy eternal summer shall not fade
    Nor lose possession of that fair thou owest;
    Nor shall Death brag thou wander'st in his shade,
    When in eternal lines to time thou growest:
    So long as men can breathe or eyes can see,
    So long lives this and this gives life to thee.

Nous sommes une famille...



    ♦ Rachel M. Andrews
    « O'Hana signifie famille, et famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié »


    Rachel est une cousine que j'avais coutume de voir lorsque je vivais encore en France. Je m'entendais bien avec elle, et appréciais chacune de nos rencontres. Avec elle, le mot famille prenait enfin un sens pour moi, surtout après le départ de ma mère. Et puis, le temps a passé, j'ai quitté la France et nos contacts se limitaient aux coups de fils et lettres en braille.

    Puis, un beau jour, je reçois un appel de ses parents m'avertissant de son arrivée à New-York et me demandant de veiller sur elle. Ce que je fais le plus sérieusement du monde. Ou du moins, j'essaie. Cela n'a peut-être pas été une réussite jusqu'à présent, mais je serai toujours là pour elle. Surtout maintenant que notre petite famille va s'agrandir...
    ♦ Wolfgang Van Hallen
    « T'es complètement fou ! Mais j'taime beaucoup !»


    Un conteur un peu particulier, ce Wolfgang. Il semble vivre dans un autre univers, mais qui mieux que moi peut savoir ce que c'est de vivre dans son propre monde imaginaire ? Je l'ai aidé dans un bar un soir, alors qu'il était dans un piètre état pour de multiples raisons. Et je crois bien qu'il me considère depuis un peu comme un père, et moi inversement, j'essaie de le protéger comme s'il était mon propre fils.

    Non, en fait, je crois que je le considère comme tel. Mais quelque soit l'étrangeté de notre situation, elle me convient, et je serai toujours là pour lui. J'espère juste être à la hauteur de ce que le rôle de père implique...




    ♦ Emily Earnshaw
    « Une maman donne à jamais le besoin d'aimer»


    Une Emily disparaît... pour laisser place à une autre dans ma vie. La ressemblance pourrait être troublante, s'il n'y avait cette différence d'âge importante qui lève tout soupçon. Pourtant, elle possède elle aussi tant de similitudes avec cette figure maternelle perdue que je ne sais pas trop quoi en penser... J'espère que l'avenir nous en dira plus.
    ♦ Nom & Prénom
    « Ne cessez jamais de rêver »


    Shall I compare thee to a summer's day?
    Thou art more lovely and more temperate:
    Rough winds do shake the darling buds of May,
    And summer's lease hath all too short a date:
    Sometime too hot the eye of heaven shines,
    And often is his gold complexion dimm'd;
    And every fair from fair sometime declines,
    By chance or nature's changing course untrimm'd;
    But thy eternal summer shall not fade
    Nor lose possession of that fair thou owest;
    Nor shall Death brag thou wander'st in his shade,
    When in eternal lines to time thou growest:
    So long as men can breathe or eyes can see,
    So long lives this and this gives life to thee.

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥


Dernière édition par Alphonse B. De La Cour le Jeu 29 Aoû - 18:45, édité 44 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 18:37

Mesdames, vous qui êtes toutes des princesses:


    ♦ Isabel Kinson
    « On ne rencontre pas une fille comme ça à chaque dynastie »


    Ah, Isabel, une voisine adorable ! Je l'ai rencontrée un beau jour, lui amenant un petit chat blessé, en espérant qu'avec son savoir-faire d'infirmière, elle saurait faire le nécessaire. Et quelle surprise de voir que cette mademoiselle était tout comme moi une bonne conteuse.

    Nous devinrent ainsi plus proches, et je sais qu'elle est toujours là pour m'aider en cas de besoin. Pour les petits détails de la vie courante, ou pour les choses plus importantes, quand j'ai un doute, je sais qu'une charmante blonde se trouve de l'autre côté du pallier. Sans elle, je crois bien que ma vie serait encore plus compliquée qu'elle ne l'est à présent, je lui en serai éternellement redevable.
    ♦ Isabelle Thomson
    « Où est la vraie vie ? »


    Isabelle Thomson, celle par qui toute cette histoire de conteurs a commencé. Dans le fond, je sais qu’elle fait juste son devoir de journaliste, et elle n’a pas tord de vouloir connaître la vérité. Seulement voilà, cette vérité-là, peut-être fallait-il la laisser cachée encore un moment… Elle n’a sans doute pas conscience que sa curiosité a ouvert une dangereuse boîte de pandore.

    Quoiqu’il en soit, je compte bien ne pas me laisser faire. Peut-être peut-on la raisonner ? Lui parler ? Elle n’est pas méchante, je le sais. Et j’espère que tout va bien pour son fils…





    ♦ Alicia Snow
    « Puis-je vous dire un secret ? Jurez d'être discrets »


    Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que beaucoup de personnes par ici cachent un lourd secret... Comme cette jeune fille, par exemple. Je lui ai joué un petit tour lors d'une de mes expositions, cachant que j'étais l'auteur des tableaux présentés, mais cachant aussi que j'ai eu vite fait de découvrir son côté mystérieux.

    Car, tout le monde a le droit d'avoir son jardin secret après tout ! Reste que vu sa situation délicate, je me suis dis qu'il valait mieux veiller un peu sur elle. Elle est si innocente, si candide, et un malheur est si vite arrivé
    ♦ Jessica Klein
    « Je regarde le soleil une dernière fois avant de retourner dans le noir »


    J'ai croisé plusieurs fois cette demoiselle en allant chez Logan. Vivant dans le même immeuble, elle prenait parfois l'ascenseur avec moi, mais rien de plus. Jusqu'au jour où l'ascenseur tomba en panne. Comme elle commençait à avoir une crise d'angoisse, j'ai tenté de la calmer du mieux que je pouvais...

    Avec succès apparemment, puisqu'une fois au dehors, elle a tenu à vouloir me remercier. Et a décidé de s'improviser femme de ménage et cuisinière pour votre humble serviteur. Il est vrai que c'est un peu embarrassant, mais sa bonne humeur fait toujours si plaisir à voir. Au final, je me suis attaché à cette demoiselle quelque peu envahissante, mais adorable.  




    ♦ Claire Monroe
    « On peut faire évoluer les choses, chacun à son niveau. Et ça commence le jour où on le decide »


    Claire est une collègue et ce, à tous les niveaux ! Nous avons fait connaissance lorsque nous avons travaillé ensembles pour illustrer un livre pour enfants destiné à une association. Moi qui me réjouissais de travailler avec une personne si admirable, je fus agréablement surpris de voir qu'elle était également bonne conteuse.

    Nous sommes donc devenus très proches, et elle est ainsi devenue une amie particulière et à laquelle je tiens énormément. Ah, dois-je préciser qu'en plus de partager un amour inconditionnel pour l'art et le métier de conteurs, cette charmante jeune femme croit tout comme moi  aux contes de fées ? Un hasard ? Non, je ne crois pas !
    ♦ May Pearl
    « Parce que je suis une Dame ! Voila pourquoi ! »


    J'ai connu Miss Pearl il y a quelques temps de cela, en donnant des cours particuliers de peinture à l'un de ses enfants. Nous avions toujours l'habitude de prendre le thé en discutant après la leçon, et je dois avouer avoir souvent attendu ces petits moment avec impatience. C'est une jeune femme absolument charmante, avec qui il est fort plaisant de discuter. C'est donc avec un immense chagrin que j'appris que toute la petite famille était portée disparue, sûrement morte.

    Mais quelle ne fut pas ma surprise quand je les retrouvais par hasard, cachés dans un troupe de cirque ! Désormais, je mets tout en œuvre pour qu'il soit en sécurité, et pour leur venir en aide. Et foi de bon conteur, j'y arriverai !




    ♦ Raiponce Gothel
    « Oh mais c'est génial ce truc !! J'veux la même !! »


    Grands dieux, que cette jeune fille est adorable ! Je l'ai rencontrée, ou plutôt entendue pour la première fois dans la rue, où elle hurlait son bonheur d'être enfin libre. Intrigué, j'ai néanmoins reconnu là une personne qui pouvait avoir besoin d'un bon conteur. Je me suis donc approchée d'elle, et lui ai proposé mon aide. Comme un vrai gentleman, cela va sans dire.

    Cette princesse est si naïve, si innocente, et pleine de joie de vivre; qui voudrait la garder enfermée ? Et pourtant, c'est bien ce qu'on a fait, mais je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela ne se reproduise plus jamais... Oh, et il se trouve que cette demoiselle peint aussi. Décidément, elle a tout pour me plaire !
    ♦ Jwan J. Stark
    « Les issues de secours se trouvent ici ici ici ici ici ! »


    La preuve vivante que ce Gavin a un cœur comme tout le monde... J'ai parfois l'impression que cette demoiselle m'observe, ce qui serait peu étonnant vu les relations que j'entretiens avec son prince. Mais en même temps, elle n'est pas comme lui, et je ne peux m'empêcher de bien l'aimer, malgré mon apparente méfiance.

    Miss Stark semble être une personne vraiment attachante et débrouillarde, je m'en voudrais d'être en mauvais termes avec elle indéfiniment, ce serait vraiment dommage. A voir avec le temps ce que cela donnera !




    ♦ Pocahontas Red Elk
    « Aigle donne moi tes ailes, montagne donne moi l'espoir »


    Notre rencontre eut lieu dans un parc, lors de l'une de mes promenades, et cette jeune fille m'a tout de suite intriguée. Son caractère droit, sa franchise, son amour de la nature... Tout cela fait vraiment d'elle une personne à part, comme en croise rarement de nos jours. J'ai remarqué également qu'elle était une fine observatrice, et notre passion pour l'environnement extérieur nous a sans doute rapprochée, puisque je la considère maintenant comme une vraie amie.

    Mais tout comme les fleurs sont menacées par le gel, j'ai peur que la vie urbaine et les hommes ne la détruisent complètement. C'est donc également en tant que conteur que je veille sur Pocahontas, une amie bien précieuse et unique.
    ♦ Marie Pearl
    « Do mi sol do do sol mi »


    Une demoiselle avec un caractère bien à elle, mais néanmoins adorable. Par le passé, je lui donnais quelques conseils en dessin, lorsque je venais pour les leçons de son frère ainsi que pour prendre le thé avec May. Et à présent, alors que la petite famille se cache au cirque, je continue à aller lui donner quelques cours de temps en temps, profitant également de l'occasion pour les revoir et pour m'assurer qu'ils vont bien.

    Quoi qu'il en soit, Miss Marie est une jeune fille très bien élevée et fort charmante que j'apprécie beaucoup. J'espère que sa nouvelle vie n'est pas trop difficile à supporter, mais si elle en éprouve le besoin, ma porte sera toujours grande ouverte pour elle.




    ♦ Lucy Taylor
    « Un visage emprunt de douceur, les premiers pas vers le bonheur  »


    Mlle Taylor est la mère d'Alexy, mon talentueux élève. Il me semblait important de la rencontrer, étant donné que j'ai tout de même de grandes responsabilités envers son fils. Même si pour la partie conteur, elle ne doit sûrement pas être au courant, cela me semble être la moindre des choses de lui assurer que je fais tout ce que je peux pour veiller sur lui.

    C'est une femme courageuse, avec une vie personnelle pour le moins difficile d'après ce que j'en ai compris. Il est certain qu'élever seule deux enfants, ce n'est pas des plus évidents. Mais c'est une maman aimante et une personne charmante, et je lui ai mainte fois répéter que si elle avait besoin de mon aide, je serai toujours là pour l'épauler. D'autant plus que, depuis cette histoire de Times, elle et son entourage ne sont plus vraiment en sécurité...
    ♦ Esmeralda Ponce
    « Protège mon Dieu, les malheureux. Éclaire la misère des cœurs solitaires »


    Un aveugle et une route, ce n'est jamais fait pour s'entendre. Surtout si une voiture se rajoute à l'équation. Heureusement pour le pauvre inconscient que je suis, il existe sur cette planète des personnes courageuses comme Mademoiselle Ponce pour venir me secourir au milieu de la chaussée. Et en discutant avec elle par la suite, j'ai pu découvrir que c'était une personne des plus passionnantes.

    En plus d'être brave, elle a un cœur en or et peut être tout aussi bornée que je le suis parfois. Vraiment, je l'apprécie beaucoup. De plus, je considère à présent que je lui suis redevable, alors tout ce que je pourrais faire pour aider la Esméralda, je le ferais sans hésiter !




    ♦ Belle Stabler
    « Mais aux pages du temps mon cœur s'éveille en secret »


    Mes fréquents petits accidents auront au moins eut un avantage, celui de rencontrer Miss Stabler. Les passages à l'hôpital se faisant quasiment quotidiennement, cette demoiselle a donc souvent dû s'occuper du pauvre aveugle maladroit que je suis. Mais loin de se montrer exaspérée ou agacée par mes visites incessantes, elle a toujours fait preuve de gentillesse et de douceur avec moi.

    Au bout d'un moment, nous avons commencé à partager un café ensemble (boisson qu'elle semble beaucoup apprécié ), et j'ai ainsi pu mieux faire sa connaissance. C'est une jeune fille adorable et charmante, et je compte bien veiller à ce que tout se passe bien pour la Belle !
    ♦ Emma Collins
    « Ce sera un sucre ou deux ? »


    Je ne savais pas que se cachaient au manoir Wilde tant d'amateurs de thé. C'est en m'y rendant une fois pour rendre visite à Mr Adam que j'ai goûté l'un des thés les mieux préparés de ma vie, et c'est ainsi que j'ai fait la connaissance de celle qui me l'avait servi, Mlle Collins. Nous parlâmes de thé et ce, sous toutes ses formes ! Et puis, de discussions en discussions, nous en vinrent à découvrir que nous partagions certains points communs, comme le français ou un romantisme certain.

    Depuis, j'aime beaucoup passer du temps avec la demoiselle, que cela soit en dehors ou à l'intérieur du manoir. Il faut dire qu'avec nos deux caractères, on ne manque pas de sujets de conversation ! Mais je dois avouer que mes rencontres préférées avec elle sont celles autour du thé, que cela soit cours, salon, conseil ou tout simplement dégustation.




    ♦ Cassie Dawkins
    « je suis un explorateur de la tribu des wapitis section 54 douzième campement »


    RIP ?
    ♦ Miranda Snow
    « Miroir magique au mur, qui a beauté parfaite et pure ? »

    Madame Snow, la fameuse belle-mère d'Alicia... J'ai peine à croire qu'elle puisse réellement détester la jeune femme. Peut-on faire plus innocent que cette dernière ? Et cette haine les détruit toutes les deux, pourrais-je le faire comprendre à Mme Snow ?

    Je ne désepère donc pas de pouvoir un jour faire changer d'avis cette femme qui a pourtant tout pour réussir sans qu'elle se sente dérangée par la présence de sa belle-fille. Le chemin est sans doute long, mais qu'importe. De plus, Mme Snow a d'excellents goûts en matière d'art, ce qui nous fait un autre point commun moins conflictuel. Peut-être aurons-nous un jour l'occasion de discuter peinture plus amplement ?




    ♦ Prénom Nom
    « Ne cessez jamais de rêver »


    Shall I compare thee to a summer's day?
    Thou art more lovely and more temperate:
    Rough winds do shake the darling buds of May,
    And summer's lease hath all too short a date:
    Sometime too hot the eye of heaven shines,
    And often is his gold complexion dimm'd;
    And every fair from fair sometime declines,
    By chance or nature's changing course untrimm'd;
    But thy eternal summer shall not fade
    Nor lose possession of that fair thou owest;
    Nor shall Death brag thou wander'st in his shade,
    When in eternal lines to time thou growest:
    So long as men can breathe or eyes can see,
    So long lives this and this gives life to thee.
    ♦ Julia Saks
    « Car cet espoir... c'est toi !  »


    Je n'ai nullement la prétention de tout savoir sur les conteurs ou la magie. A dire vrai, je ne connais que ce que l'expérience m'a appris. Mais si je peux aider un conteur là-dessus, je ferais de mon mieux. C'est ainsi qu'un jour, en me promenant dans une librairie à la recherche de livres pour Logan et de livres audio, j'ai croisé Miss Sacks. Nous avons un peu parlé, puis beaucoup jusqu'à finalement nous rendre compte que nous étions pareil, elle et moi. Tous les deux des conteurs. Sauf qu'elle ne savait pas trop ce que cela signifiait, ni comment gérer son pouvoir. Nos discussions se sont donc concentrées là-dessus, et je tentais de répondre à toutes ses interrogations à ce sujet.

    J'ai également découvert qu'elle était en couple avec Mr Stelbrings, et qu'ils attendaient un heureux événement. Je n'en ai été que plus ravi ! Depuis, quand je passe à la librairie, nos sujets de conversation tournent toujours autours des conteurs, mais également de sa grossesse. Dans tous les cas, c'est une demoiselle adorable, pleine de vie et je souhaite tout le meilleur à la petite famille. Surtout que, aux dernières nouvelles, elle risque d'être plus grande que prévu.

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥


Dernière édition par Alphonse B. De La Cour le Ven 22 Aoû - 9:51, édité 86 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 18:37

Messieurs, gentlemen ou non:



    ♦ Alexy Taylor
    « En sortant du. .. dodo ! J'fais dl'a peinture à l'eau ... »


    Un jeune homme tout à fait exceptionnel, je vous dis ! Lui et moi, par un des plus grands hasard, possédons beaucoup de points communs: le coup de crayon, le pays d'origine, la rêverie et le fait d'être bon conteur.

    Le destin nous ayant mis sur la même route, il est devenu mon élève dans la noble et vaste matière qu'est le dessin. Car il a beau être extrêmement doué, il lui manque tout de même un peu d'expérience, et ce pas uniquement dans le domaine de l'art...
    ♦ Gregory Reed
    « Je me ris du danger, hahhahaa !!! »


    Eh bien, voilà une rencontre bien singulière ! Je n'ai jamais vraiment "vu" ce jeune homme, nous correspondons toujours par des moyens divers comme le téléphone ou les mails. Il m'a un jour contacté pour discuter d'une de mes toiles, et je dois avouer que cela m'a assez intrigué.

    Mais bon, il a de très bons goûts en arts, et cela suffit pour que je l'apprécie. J'espère pouvoir un jour le rencontrer en vrai, et voir à quoi il ressemble... Enfin, je me comprends.




    ♦ Jeff Bond
    « J'vais pas me déguiser en Vahiné ?! »


    Hum, je n'aime pas beaucoup cet homme. Comment dire, il me semble si arrogant, si sûr de sa personne ... Sans parler de ce qu'on dit de lui, pas tout à fait des odes ou des éloges, croyez-moi. Je parierais qu'on en trouverait des choses en creusant un peu, ne serait-ce que cette histoire avec le père d'Alexy.

    Mais pour l'heure, rien ne me prouve qu'il soit impliqué dans de mauvais coups, alors je me contente de le surveiller de près. De très près, sois-en certain, mon cher ami.
    ♦ Samuel J. Stelbrings
    « Hé t'as mangé du lion?! »


    Quel curieux personnage que ce Samuel... Un vrai petit farceur doté d'un caractère on ne peut plus changeant. Il se trouve que je l'ai vu pour la première fois devant le rayon céréales du supermarché, il a fait un blague, j'ai ri, il m'a serré dans ses bras et... Paf !ça fait des chocapics Avec lui, je ne m'ennuie jamais, toujours là pour faire des petites farces qui remontent le moral, et c'est toujours agréable d'avoir un ami comme Mr Stelbrings.

    Nos routes ont encore eu l'occasion de se croiser, puisque dans un concours de circonstances, j'ai eu l'honneur d'être choisi pour illustrer l'un des albums de son groupe, les Scat Cat. Nous nous sommes donc souvent croisés, et il a même eu la gentillesse de m'apprendre quelques rudiment de batterie. Moi qui rêvait depuis toujours de savoir quelques extraits d'AC/DC ou d'Iron Maiden, je redevenais ado l'espace de quelques heures. Depuis, nous sommes devenu de très bon ami, et si jamais lui et Julia avait besoin de quoi que ce soit, ils peuvent toujours compter sur moi.




    ♦ Claude Frollo
    « Tuez-le ! Et ne blessez pas mon cheval ! »


    Hum, le juge Frollo est une personne pour le moins... Intéressante. Nous ne partageons pas les mêmes valeurs ni les mêmes idées, certes, mais c'est justement cela qui fait que j'aime discuter avec lui. C'est Mlle Monroe qui lui a apparemment conseillé l'une de mes expositions, et il est par la suite venu me parler. Et même s'il n'est pas l'une des personnes les plus chaleureuses que je connaisse, son avis m'importe beaucoup.

    Recevoir des louanges est une excellente chose, mais c'est surtout les critiques et les points de vue originaux qui permettent la progression chez un artiste. De plus, c'est un homme tout à fait courtois et poli, il n'y a donc aucunes raisons que je ne l'apprécie pas.
    ♦ Gavin Thomas
    « Ou alors, pour économiser un timbre, je l'empoisonnerai avec ceci ! »


    Mon contraire en tous points... Ou du moins, c'est l'impression que j'en ai eu. Nous n'avons en commun que le titre de bon conteur, il semblerait  que cela soit un terme bien vaste... Mais je n'en démords pas, je ne le laisserai pas faire de mal à ceux que j'aime.

    Il ne me fait pas peur, et je préfère encore souffrir ou même mourir plutôt que de le laisser nuire aux gens qui ne le méritent pas. Le connaissant, je pense que certaines choses vont bientôt m'arrivez, mais je suis prêt.




    ♦ Maxwell Hammer
    « Du thé, je n'y avais pas songé... Bien sûr, il faut du thé !  »


    Qui l'eut crû ? Les taxis new-yorkais renferment des chefs d'œuvre inimaginable, humainement parlant, et Mr Hammer fut la perle de cette découverte. Il est gentil, attentionné au point de me donner son propre numéro de téléphone, il a de l'humour et j'adore discuter avec lui lors de nos déplacements. Et il a beau être original, c'est justement ce qui fait tout son charme.

    Heureusement que je suis aveugle, je n'hésite pas à le dire, car autrement, je ne serais probablement jamais monté dans son véhicule et je n'aurais jamais eu l'occasion de le voir aussi souvent.
    ♦ Eddy Stapletone
    « Ouais ! Soyons prêtes. Nous sommes toutes prêtes ! Pour quoi ? »


    J'avoue ne avoir très bien compris où ce jeune homme voulait en venir... Toujours est-il qu'il m'a demandé quelque chose, et je le lui ai donné. Après tout, ce n'est que de l'argent, et si je pouvais l'aider ainsi, je n'avais pas à hésiter une seule seconde. Puis, j'ai découvert qui il était et c'est devenu bien plus intéressant. Une douce brebis, vous m'en direz tant... Évidemment qu'il connaissait Jeff Bond, et cela m'arrangeait, je pouvais donc le surveiller discrètement à travers Monsieur Stapletone.

    Notre relation est pour ainsi dire plutôt étrange, et je confesse que je n'aime pas particulièrement me servir des autres. Mais si Monsieur Eddy y trouve aussi son compte, et s'il est heureux...




    ♦ Oscar Reed
    « Pardonne-moi de ne pas trépigner de bonheur... Problème de lumbago. »


    Si j’avais su que je croiserai un jour Oscar Reed dans le cadre d’un atelier de peinture bénévole, je crois que je m’y serais mieux préparé. Mais je ne regrette en aucun cas d’avoir croisé sa route. Loin du monstre tortionnaire qu’on me décrivait, j’ai pu constater – et de mes propres yeux ! – qu’il était lui aussi un humain, avec ses sentiments et ses faiblesses.

    Peut-être n’est-il pas trop tard. Peut-être pourrait-on l’arrêter avant qu’il ne commette l’irréparable et précipite sa chute. Il a beau avoir tué son frère, accusé ses neveux, installé un état de peur dans son entreprise et menti à tout le monde, il n’en reste pas moins que quelque chose en lui me pousse à lui venir en aide. Aurais-je été témoin malgré moi de quelque chose d’incroyable ? L’humanité de Scar…
    ♦ Erik Javert
    « PJ ? Oh, ça donne un air policier ! »


    Monsieur Javert a souvent eu l'occasion de me croiser au commissariat, à son grand malheur je le crains. Nos idéaux sont si opposés et nous sommes si bornés l'un et l'autre que mon discours idéaliste et optimiste ne pouvait rapidement que l'ennuyer au plus haut point. J'ai pu ainsi constater qu'il était extrêmement inflexible avec tout ce qui concerne la loi et ce qui est en dehors.

    Mais malgré cela, je l'apprécie tout de même, et ne perd pas espoir de le faire quelque peu bouger de ses positions un jour. Et puis vous savez, il ne suffit que d'une lueur pour croire qu'un jour, cela sera le bout du tunnel.




    ♦ Norman Weimberg
    « Il faut creuser encore et encore. Pour toi, ça sera pas de la tarte »


    C'est dans le cadre de mon travail que j'ai rencontré ce Monsieur, même si je compris vite que sa présence était plus due aux devoirs de son rangs qu'à une passion pour la peinture. Je l'ai donc convaincu de suivre des leçons pour apprécier à sa juste valeur l'art. Et il m'est également arrivé de passer à son casino certains soirs, principalement pour discuter avec lui.

    Au début, il était clair que je l'agaçais un peu, mais par la, je crois que notre relation a évolué. Je le sens plus... réceptif, ce qui me réjouit grandement et m'encourage à continuer cet apprentissage. Et il y a cette étrange impression connue... Monsieur Weimberg, nous continuerons à prendre le thé ensemble, pas vrai ?
    ♦ Ludlow Cheshire
    « Vous avez peut-être remarqué que je n'ai pas toujours toute ma tête »


    Monsieur Cheshire est le propriétaire du Jamy's house, l'endroit où je compte organiser mes prochaines expositions. Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas un homme ordinaire, oh ça non ! Mais c'est ce que j'apprécie le plus chez lui, je dois l'admettre. Certains appelleront cela de la folie, moi je dis que c'est du génie. Cet homme a tout du visionnaire, et j'adore l'écouter parler de tout et de rien. Nous partageons de toute évidence un goût pour l'art, et nos idées semblent converger ce qui me réjouit énormément !

    Le petit artiste que je suis ne pouvais rêver mieux comme lieu d’exposition et comme propriétaire d'un tel endroit. Et il semblerait également qu'avant de tenir cette maison, Mr Cheshire était un collègue de Logan à l'université. Comme quoi, le monde est vraiment tout petit...




    ♦ Clemens V. Marat
    « Qui fait peur sans le faire exprès ? »


    Il est des voix et des personnes que l'on oublie pas. Nous ne nous sommes peut-être croisés que lors de cette fameuse réunion de conteurs, mais je ne crois pas oublier de sitôt ce personnage. Quelque chose en lui, dans ses paroles et dans l'impression générale qu'il m'a donné, ne me disent rien qui vaillent. Je crois cependant que nous sommes appelés à nous recroiser, et j'espère être fixé sur cet homme à ce moment-là.
    ♦ Hate Darling
    « Les bijettes datent de l'époque préhistérique où les humains s'asseyaient en rond et se regardaient dans le blanc des yeux en déprimant à mort »


    C'est étrange la vie, parfois... Mr Darling serait apparemment le premier mauvais conteur de l'histoire, aurait eu un lien avec l'une de mes lointaines ancêtres, mais c'est surtout le meilleur ami de Logan. Enfin, actuellement. Mais peu importe la nature de leurs relations, il compte beaucoup pour mon bien-aimé et c'est le plus important. Mais j'avoue que ce personnage m'impressionne beaucoup. Après tout, il a plusieurs siècles d'existence derrière lui et est intiment lié à l'histoire des conteurs. Qui plus est, il a une personnalité tout à fait fascinante, libre et décontractée, que j'admire et envie quelque peu, je le confesse.

    Quoiqu'il en soit, j'essaie d'être en bons termes avec lui, ne serait-ce que parce que j'ai envie de faire plus ample connaissance. Après tout, nos différents ne doivent pas nous empêcher de bien nous entendre. Je fais donc de mon mieux pour satisfaire ses demandes afin de lui rendre service et de lui faire plaisir. J'espère qu'un jour, nous pourrons être amis, d'autant plus que...




    ♦ Adam Wilde
    « Toi mon ami, aux yeux de soie »

    Quand j'ai appris que Rachel se rendait dans son manoir, j'ai préféré insister pour l'accompagner, ne savant pas vraiment sur qui elle allait tomber. Et c'est ainsi que j'ai rencontré Mr Wilde. Je n'ai pas mis longtemps pour reconnaître le personnage de contes, mais à ma grande surprise, il semblait bien m'apprécier... Et je ne pouvais qu'en être ravi.

    De toute évidence, son apparence physique le préoccupe énormément et le fait que je ne puisse pas le voir semble jouer beaucoup en ma faveur. Pour une fois que ma cécité peut servir à quelque chose, autant dire que je fais tout pour pouvoir le rassurer. Il semble que ma présence l’apaise, j'essaie donc de faire de mon mieux pour qu'il se sente plus à l'aise et moins malheureux. Et peut-être devrais-je songer à lui parler de Miss Stabler, prochainement...
    ♦ Clopin
    « Les démons qui sommeillent en nos coeurs s'envolent »


    Encore une rencontre des plus singulières et des plus amusantes ! Je pense bien que personne jusqu'à présent n'avait essayé de faire la course avec moi. C'est pourtant ce que Monsieur Clopin a essayé de faire, tandis que je marchai tranquillement dans un parc un après-midi. Me prenant au jeu, retrouvant un instant mon âme d'enfant joueur, je lui ai tenu tête et... nous avons évité de peu la catastrophe ! Mais toujours dans la joie et la bonne humeur.

    Après un bon fou-rire, je l'invitai à boire un thé, pour le remercier de m'avoir rattrapé de justesse. Et pour m'avoir fait passer d'excellents moments que je ne croyais jamais vivre, même dans mes rêves les plus incongrus. Promis, je m'entraînerai, et nous recommencerons notre petit duel, cher Monsieur.




    ♦ Miroslav Charpenter
    « Essayez, faites un vœu, car l'espoir est dans les cieux »


    Un jeune violoniste plutôt désargenté, qui a la gentillesse et la patience d'essayer de m'y faire comprendre quelque chose à la musique. Il faut dire que tous les arts me fascinent, mais la musique étant celui qui m'est le plus accessible, elle a toujours une place particulière dans mon cœur. Sur un coup de folie un jour, j'ai passé une annonce pour un professeur particulier, et c'est Monsieur Charpenter que j'ai finalement choisi.

    Et je n'ai jamais regretté mon choix, car malgré tout, j'ai l'impression d'apprendre énormément avec lui. Et si je peux lui rendre service, avec mes humbles moyens, alors j'en suis d'autant plus heureux. J'espère simplement que les voisins ne vont pas finir sourds...
    ♦ John Radcliffe
    « Pour Dieu, pour l'or et pour la vie »


    Nous nous sommes rencontrés d'une bien étrange façon. Son ex-femme lui avait apparemment conseillé mes œuvres, et certains des logements que Monsieur Radcliffe en sont donc maintenant décorés. Nous pouvons au moins dire que l'art nous rapproche, et il me tarde d'en découvrir un peu plus sur ce mystérieux monsieur.




    ♦ Robin Wood
    « Y a-t-il une âme qui priera pour moi loin de Nottingham ? »


    Pour une première rencontre, je concède qu'il y a mieux. Et même si j'appréhendais énormément de le rencontrer, je dois avouer que ce n'était pas si mal que cela. Mise à part le fait que j'ai failli être enlevé et que j'ai assez bien énervé Mr Hood à propos de Marianne. Mais je pense qu'au final, cette rencontre s'est achevée positivement. Pour nous deux, je l'espère.

    J'ai une dette envers lui à présent, et je sais bien que je ne pourrais pas l'acheter avec un soda ou un thé, quoiqu'il puisse en dire. Et il en va de leur bonheur, à lui et à Marianne. J'aimerais tellement qu'ils soient heureux tous les deux... Surtout que j'apprécie beaucoup Robin, même si la réciproque n'est peut-être pas vraie. A trop vouloir bien faire, on en devient maladroit. Mais il n'empêche que je lui souhaite le meilleur, sincèrement. Et que s'il a jamais besoin de moi un jour, je serais toujours là pour lui venir en aide. Pour Marianne comme pour le reste.
    ♦ Neill Monroe
    « Au labo secret ! »


    C'était il y a une éternité il me semble, quand je vivais encore en France. J'avais promis à une amie danseuse de l'accompagner à sa grande première. Même si je ne pouvais pas la voir, le simple fait que je sois là semblait l'encourager, alors je ne me suis pas trop posé de questions. Et puis, j'ai toujours adoré la danse et la musique, malgré mon handicap. Mais alors que j'avais laissée mon amie, et dans ma grande maladresse, je laissais tomber mon programme par terre. Ce n'est pas comme si j'en avais eu grand besoin, mais cela m'aurait gêné de le laisser à terre... Heureusement, Mr Monroe est venu à mon secours, et c'est ainsi que nous avons fait connaissance. Ayant pas mal de points communs, dont ce qui nous rassemblait ce soir, nous avons assez vite sympathisé.

    Je n'avais plus eu de nouvelles de lui depuis mon départ pour les États-Unis, mise à part peut-être un vague travail au Japon, mais rien de plus. Et voilà qu'il y a quelques temps, j'entends parler de sa venue à New-York. Même si cette dernière semble être due aux conteurs, cela me fait plaisir de pouvoir lui reparler à nouveau. Reste à savoir ce qu'il en est de cette fameuse enquête sur la magie...




    ♦ Nathan Reed
    « Un jour quand tu seras grand...»


    J'aime écouter les gens. J'adore découvrir des vies, aider à résoudre des problèmes, prêter une oreille attentive à qui veut bien. Et je pense que l'on s'est bien trouvés, avec Mr Nathan Reed. J'étais venu à la Lion Corps par le passé voir Logan quand il y travaillait encore, et en l'attendant, je suis tombé sur un membre de la famille d'Oscar et Gregory. J'ai donc poliment engagé la conversation, content de rencontrer une autre personne de cette famille. Et plus notre discussion avançait, plus j'en apprenais sur lui.

    Il est vrai que ce n'est pas la personne avec la vie la plus aisée, alors je l'ai attentivement écoutée me raconter ses problèmes et tentais de trouver des solutions pour lui venir en aide, sans sentir le temps passer. Aider les gens, c'est l'une de mes raisons de vie, et si, avec mes modestes moyens, je peux soulager le cœur de quelqu'un, je n'hésite jamais. Lorsque finalement Logan vint et interrompit notre discussion,  je donnai à Mr Nathan ma carte, s'il ressentait encore le besoin de me parler, en précisant que je serai toujours disponible pour lui. Enfin, de préférence, pas durant la nuit, mais en cas d'urgence...
    Jake Pevensy
    « Pas de cape ! »


    S'il y avait bien une chose qui m'était inconnue, c'était les bandes dessinées. Non seulement, c'était un univers graphique auquel je n'avais pas accès, mais nous n'en avions jamais eu à la maison. Ce n'était clairement pas le genre de Littérature qui plaisait à mon père. Quoiqu'il en soit, cette erreur est à présent réparée, puisque j'ai fait la connaissance de Mr Pevensy. Propriétaire d'une petite boutique spécialisée, il s'est avéré qu'il était lui aussi un bon conteur. Comme quoi, le hasard fait tellement bien les choses.

    Il m'explique son monde et sa passion, et de mon côté, je lui parle de mon art et de notre rôle de conteur. J'admire son dévouement pour son art et pour la justice, dévouement qui le fait même endosser un costume semblable à ces héros américains qu'il admire tant afin d'aider ses concitoyens. J'aimerais pouvoir être si téméraire et courageux que lui ! Enfin pour le moment, nous passons de très bons moments ensemble, et je commence à me demander si je ne devrais pas lui demander plus de conseils sur les techniques de bandes dessinées...




    ♦ Benjamin Clocks
    « Et comme je dis toujours, si c'est pas baroque, c'est du toc ! »


    Monsieur Clocks fait partie des nombreux et attachants employés du manoir Wilde. Il est même l'un des plus sérieux et des plus dévoués, et je l'admire énormément pour cela. Il tient au bien-être de la maisonnée, c'est évident et, comme pour tous ses autres employés, Monsieur Wilde a beaucoup de chance de l'avoir à ses côtés.

    Nous avons peu eu l'occasion de nous croiser, mais j'espère que cela pourra changer à l'avenir. D'autant plus qu'avec les derniers événements, cela ne doit pas être facile tous les jours au manoir... Mais je ne peux pas laisser cette petite famille dans la tourmente sans tenter de les aider ! Aussi, je compte bien être là pour les soutenir et les guider, et je leur ai d'ailleurs dit: je suis toujours là s'ils ont besoin d'aide.
    ♦ J. Yanny T.-Calloway
    « Je veux vivre autre chose que cette vie. »


    Retrouver de vieilles connaissances est toujours un grand plaisir, surtout lorsqu'un lien d'admiration artistique réciproque nous lie. Quelle ne fut donc pas ma surprise de retrouver ainsi Mr Calloway Au Ludy's Jam House, lieu où j'exposais. Sa liberté, sa soif de voyage, sa passion pour la photographie; tout cela n'avait pas changé, ainsi que l'admiration que je lui vouais de vivre ainsi, libre et pour son art.

    Ce fut donc un plaisir de pouvoir à nouveau discuter avec lui, de son absences, de ses voyages et de ses photographies. De mon côté, je continuais à lui parler plus humblement de mes peintures dont l'inspiration est purement imaginaire, mais cela semble toujours le fasciner. Je dois avouer que nos longues discussions sur l'art, sur tout et rien, m'avaient grandement manquées. On ne rencontre pas des personnes aussi incroyables à chaque coin de salon d'exposition, après tout.

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥


Dernière édition par Alphonse B. De La Cour le Jeu 29 Aoû - 19:24, édité 81 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Logan E. Lockwood
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris

Nombre de messages : 977
Age : 41
Date d'inscription : 20/01/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 46 ans
Profession: Professeur de littérature
Situation Sentimentale: Marié

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 18:38

    MOIIIIIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 18:41

Non moi ! Sinon je me roule par terre ! xD
Revenir en haut Aller en bas


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 18:44

Bravooooooooooo Logan, tu as été le premier

Non non, très chère demoiselle Vitanie, pas de roulage sur le sol ! XD
Une idée jeune fille ? Very Happy

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 19:22

MOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!
Alexy est un gentil conteur de 17 ans qui rêve de devenir dessinateur, donc lien positif obligé!

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 19:31

Volontiers jeune homme ! Very Happy
Je vois que nous avons pleins de points communs: bons conteurs, français, artistes...
Une idée comme ça:
Alexy prendrait des cours particuliers de dessin chez Al, qui serait donc son mentor en plus de "collègue" conteur.

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 21:32

Super! Ca me va.

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Dim 21 Nov - 21:36

Faisons comme cela alors Very Happy

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Jeff Bond
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 3/3 ♥

Nombre de messages : 1696
Age : 37
Date d'inscription : 28/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 35ans.
Profession: Avocat, meneur de Bond&Associés ; Criminel indépendant.
Situation Sentimentale: à ces dames ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Lun 22 Nov - 18:33

MOI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Lun 22 Nov - 21:11

Oui, cher ami, ce sera avec plaisir ! Very Happy
Plutôt positif, ou négatif ?

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Lun 22 Nov - 23:43

Moi je veux *0*
Après si tu as une idée je suis ouverte à (presque ) toutes propositions Smile
Revenir en haut Aller en bas


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 21:30

Ce sera avec joie, adorable demoiselle !
Et encore navré pour mon refus suite à votre action Razz

Si j'ai bien compris, Maëlle se déguise en homme et travaille dans la police ?
Je pense qu'Al ne sera pas dupe, et arrivera clairement à voir ce qu'elle est vraiment...
Après, à toi de voir si tu veux lui accorder ta confiance et le mettre dans le secret (et comme il est bon conteur, il voudra te venir en aide). Ce serait plutôt positif dans ce cas.
Ou alors quelque chose de plus négatif, mais je suis plus trop inspiré...
Comme tu préfères Very Happy

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 21:39

ton idée me va Razz ça ferait deux personnes au courant de son secret par contre, faut qu'elle soit plus discrète la pauvre Razz
Revenir en haut Aller en bas


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 21:43

C'est entendu ! Cool

Mais non, ce n'est pas de sa faute voyons ! Alphonse est très doué pour voir les secrets des gens, ayant ses autres sens ultra-développés Dardeville \o/.
Et il gardera bien le secret, pas de soucis là-dessus ! ^^

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Oscar Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris

Nombre de messages : 960
Age : 51
Date d'inscription : 19/01/2009



Feuille de personnage
Age du personnage: 46 ans
Profession: PDG de la LionCorps
Situation Sentimentale:

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 21:58

Alphonse, il me faut un lien avec Greg ! Un top-one link !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 22:02

Ouiiiiiiiiiiiiiiii !
A t-il une petite idée ou veut-il que j'y réfléchisse ? Very Happy

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Oscar Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris

Nombre de messages : 960
Age : 51
Date d'inscription : 19/01/2009



Feuille de personnage
Age du personnage: 46 ans
Profession: PDG de la LionCorps
Situation Sentimentale:

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 22:08

Alphonse B. De La Cour a écrit:
Ouiiiiiiiiiiiiiiii !
A t-il une petite idée ou veut-il que j'y réfléchisse ? Very Happy

Un bon lien <3

Grégory s'intéresse à l'art dans son temps libre, il pourrait avoir communiquer avec lui sans encore le rencontrer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 22:14

Effectivement, c'est un bon départ Very Happy
Peut-être pourrait-on dire que Greg a contacté Al pour discuter d'une de ses toiles qu'il aurait vu dans une expo, ou quelque chose dans ce goût-là, et qu'ils auraient continué à garder le contact par la suite.
(par contact après, on a le choix entre lettres, téléphone, e-mail... Comme tu préfères !)
Ou si tu avais une autre idée en tête ? Wink

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Oscar Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris

Nombre de messages : 960
Age : 51
Date d'inscription : 19/01/2009



Feuille de personnage
Age du personnage: 46 ans
Profession: PDG de la LionCorps
Situation Sentimentale:

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Mar 23 Nov - 22:30

Alphonse B. De La Cour a écrit:
Effectivement, c'est un bon départ Very Happy
Peut-être pourrait-on dire que Greg a contacté Al pour discuter d'une de ses toiles qu'il aurait vu dans une expo, ou quelque chose dans ce goût-là, et qu'ils auraient continué à garder le contact par la suite.
(par contact après, on a le choix entre lettres, téléphone, e-mail... Comme tu préfères !)
Ou si tu avais une autre idée en tête ? Wink

Non ça me va très bien

Il faudra programmer une rencontre !! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Jeu 25 Nov - 21:28

J'approuve très cher Very Happy
(une fois que j'aurai moins de travail, je me lancerai à corps perdu dans le RP XD)

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Sam 27 Nov - 11:18

Un lien un lien :bouffon:
Revenir en haut Aller en bas


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 34
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Sam 27 Nov - 17:43

Très certainement, jolie demoiselle
Une préférence ?

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Sam 27 Nov - 18:23

J'aimerais avoir un lien avec toi.... s'il-te-plaît...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alphonse B. De La Cour   Aujourd'hui à 17:37

Revenir en haut Aller en bas
 

Alphonse B. De La Cour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Liens entre vos Personnages-