AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chapitre 18: Pinocchio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Chapitre 18: Pinocchio   Ven 10 Avr - 15:30



Pinocchio


Pinocchio a perdu ses parents dans un incendie au sud de l’Italie à l’âge de 5 ans, et n’a aucun souvenir d’eux. Il doute même d’en avoir jamais eus. Il fut recueilli par Enola, une bonne sœur gérante d’un orphelinat et maîtresse à l’école du village, qui tenta de l’éduquer en lui apprenant certaines valeurs telles que la sagesse, la bravoure, la loyauté, l’obéissance et l’honnêteté. Ce fut difficile pour Pinocchio, car les autres enfants de l’orphelinat ne l’aimaient pas. Ils le traitaient de menteur, l’accusant d’avoir déclenché l’incendie, ou encore en lui disant qu’il n’était pas un vrai garçon. Bizuté et isolé, Pinocchio faisait des bêtises pour se faire remarquer, et avait la fâcheuse manie de mentir. Cela n’échappait pas à la bonne sœur qui lui répétait sans cesse d’être sage et franc, et qu’ainsi, en priant la bonne étoile, elle exaucerait ses souhaits. Le petit garçon ne souhaitait que deux choses : se rappeler de l’incident et avoir la preuve que ses parents aient existés, mais aussi et surtout être adopté. A la même période, un ébéniste veuf, nommé Gepetto, priait aussi sa bonne étoile. Il désirait plus que tout un enfant, quand un jour, il se retrouva devant l’orphelinat. Il adopta Pinocchio et lui donna plein d’amour. Pinocchio voyait toujours la bonne sœur à l’école, qui était la maîtresse dans sa classe et gardait un œil sur lui. C’est là-bas qu’il rencontra Archie, son meilleur ami. Plus âgé que Pinocchio, il devint son guide à l’école, et sa conscience officielle, étant un jeune garçon très droit et juste.

Quelques années passèrent et Pinocchio devenait plus sage. Il avait tellement d’amour et d’admiration pour Gepetto qu’il se mettait à l’aider dans sa tâche de sculpteur de bois. Il s’en était même trouvé une passion, et se fabriquait lui-même des jouets en bois. Un jour, alors qu’il était âgé de 10 ans à cette époque, il rencontra deux lascars sur le chemin de l’école. Ils le persuadèrent de sécher les cours pour aller à une fête foraine, et malgré les remontrances d’Archie, Pinocchio y alla. On le fit boire, fumer, et faire toutes sortes de bêtises. Il passa le reste de la journée à regarder les spectacles de marionnettes, étant comme fasciné, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus foule. Avant de pouvoir partir de la fête foraine, il fut embarqué par les gens du voyage avec d’autres enfants retardataires et sécheurs de cours. Les forains kidnappaient de cette manière les enfants puis les forçaient à travailler pour eux sans rémunérations. Pinocchio fut assigné dans la roulotte du montreur de marionnettes, Amos Figaro aka Stromboli, pour l’aider dans ses spectacles. Le tyran enfermait Pinocchio la nuit et le privait de nourriture quand il tentait de s’échapper. C’était un véritable tortionnaire diabolique qui effrayait Pinocchio. Mais Archie et Gepetto remarquèrent son absence et partirent à sa recherche. Archie, en filant les deux lascars qu’il avait vus parler à Pinocchio, le retrouva quelques jours plus tard, durant une tempête et en pleine nuit. Avec l’aide d’Enola, Archie aida Pinocchio à s’évader. Mais en rentrant ils apprirent que Gepetto était porté disparu. Le pauvre homme était sûrement tombé à la mer cette nuit-là, pendant la tempête, en cherchant son fils.

Pinocchio retourna à l’orphelinat, et Enola l’aida à grandir du mieux qu’elle put. Le corps de Gepetto ne fut jamais retrouvé, mais selon la loi, il fut déclaré mort quelques années plus tard. Sept ans passèrent, Pinocchio, désormais âgé de 17 ans, n’a jamais quitté son village malgré les moqueries et méchancetés des autres enfants. Il reprit la firme de Gepetto et se fit de l’argent de poche en sculptant le bois. Rongé par la culpabilité et le manque, pensant qu’un jour Gepetto reviendrait, il passait toutes ses soirées au port et regardait le large, espérant peut-être qu’une baleine lui ramène son père. Un jour Archie lui apprit que Gepetto était peut-être en vie. Il l’aurait aperçu à la télévision en arrière-plan, et serait soit disant à New York. Bien décidé à retrouver son père et rattraper le temps perdu, Pinocchio part pour la grande ville avec Archie. Enola, qui ne supportait pas l’idée qu’ils y aillent seuls, s’inquiétant toujours beaucoup pour Pinocchio, partit avec eux, laissant l’orphelinat à sa suppléante. Mais ce que Pinocchio ne soupçonne pas, c’est que les forains de son enfance, dont Stromboli, sont à New York aussi et continuent à exploiter des enfants désobéissants en faisant leur show grâce à la fête foraine.

Pinocchio retrouvera-t-il son père ? Que fera-t-il en s’apercevant que Stromboli continue ses activités illégales dans un autre pays ? Archie et Enola sauront-ils le garder sur le droit chemin ? L’histoire commence…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chapitre 18: Pinocchio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Lois et Contes :: ... ils se marièrent ... :: Adaptations-