AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 (m) JACK DAVENPORT ๘ les chaînes de ton âme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: (m) JACK DAVENPORT ๘ les chaînes de ton âme.   Dim 27 Oct - 14:39



Hayden Christlin


« La musique peut se passer du monde mais le monde ne peut pas se passer de la musique. »



(c) shiya.



HISTOIRE. Christlin a grandi dans une famille nombreuse, dont les enfants étaient essentiellement composés de garçons. Il avait sept frères et tous des gros durs qui jouaient au rugby ou se bagarraient à le récréation. Hayden n'a jamais été violent, mais son entourage l'a forgé à la brutalité et aujourd'hui, il a la main qui décoche des claques facilement. Il a cependant découvert très tôt qu'il n'avait aucune attirance pour les filles, et, sous les moqueries de ses frères qui n'avaient décidément pas grande compassion, il s'est forcé à sortir avec des jeunes filles, qui, peu à peu, ont commencé à le répugner.

Il a commencé le violon à neuf ans, ce qui est relativement tard, mais dès lors, il s'est acharné au travail et, talentueux comme il était, a décroché très rapidement son diplôme dans le petit conservatoire où il apprenait.

A treize ans, il se fit repérer par un grand violoniste résidant à Dublin. Il partit apprendre là-bas et à seize ans, il se forgeait déjà une bonne réputation. Ses facilités déconcertantes et sa musicalité faisaient des jaloux, mais le chemin de Christlin était déjà tout tracé et il ne vacilla pas.

Débutant une grande carrière de concertiste dès ses 25ans, il était une étoile montante dans le milieu. Et toute sa vie se résumait à cela, à la musique et à sa culture, car Christlin est un homme qui connait presque tout sur presque tout (restons modestes...). Hélas, il n'a pas fondé de famille car sa carrière ne le lui permettait pas ; il n'a jamais osé s'engager, car, de toute manière, il se savait homosexuel et ne voulait pas le dévoiler. C'est toujours le cas aujourd'hui.

A ses 35ans, un drame survint dans sa vie. Suite à une bagarre, il eut la main cassée et il arrêta le violon pour les deux années suivantes. Non pas que cela ait vraiment brisé sa carrière, même si, indéniablement, il avait perdu quelques agilités dans son jeu, mais cela le brisa surtout moralement. Il se referma sur lui-même, disparaissant de sa vie musicale, devenant un fantôme aux yeux du monde.

Il revint en tant que professeur, plus froid et brisé que jamais. C'était comme si son rêve l'avait trahi, comme si, par un simple détail concret, tout ce mystère d'abstrait qu'il comprenait tant lui avait tourné le dos en lui crachant : "Souffre."

Mais depuis peu, Christlin prépare son retour sur scène. Il a décidé de reprendre où il avait abandonné et se retrouver. Et cela, il le doit à... un de ses petits élèves.






Relations



Miroslav "Figaro" Charpenter ; elève
Une chose est claire et connue de tous : Christlin ne garde JAMAIS un élève qui ne l'intéresse ou ne lui plaît pas. Au quel cas, c'est à la fois la plus grande chance et la plus grande malédiction... Les plus fragiles de ses élèves sont brisés : il se justifie alors en disant qu'ils n'auraient jamais pu vaincre la difficulté d'une carrière. Les plus forts réussissent, c'est ainsi. Au fond, on se demande si Christlin n'évacue pas sa frustration de ne plus jouer sur ses pauvres enfants. On croirait qu'il essaie, par tous les moyens, de les faire changer de voie et ce n'est que lorsqu'il se rend compte qu'il ne peut plus rien faire pour les abattre qu'il met toute sa volonté pour leur succès.

Concernant Miroslav, cela ne s'est jamais bien passé. Face à cet adolescent rêveur et fragile, Christlin s'est avéré être un monstre, un prédateur redoutable. Il a pensé et il pense le briser, s'en devient presque une obsession. Et, à la fois, voyant que le jeune homme est toujours accroché par un fil qu'il ne parvient pas à couper, il tente de pousser ses limites à bout. Tout y passe : deux semaines pour monter un concerto pour une audition, jouer en tenant l'archet par la pointe, hurlements monstrueux contre un fausse note, humiliation, violence, insultes, plus Haydn étend sa colère, plus il méprise cet élève, plus il l'aime. Miroslav tremble, le regarde avec des yeux frémissants, secoués de larmes, mais il revient toujours. Le jour où Haydn l'a frappé au visage, le pauvre chat s'est recroquevillé sur lui-même un instant, puis, increvable artiste, il s'est relevé puis a enchaîné son morceau. Haydn tente de monter la difficulté à chaque pas, si obnubilé par les compétences de ce garçon qu'il en oublie certains détails : comme l'indispensable détente et passion. Il est un monstre de technique musicale et Miroslav a tendance à se crisper, autant physiquement que psychologiquement. En somme, Christlin le froisse et plus il le fait, plus le talent de Miroslav se referme.

Côté Miroslav, il le hait autant qu'il l'admire. C'est toujours dans le paradoxe de leur relation. C'est une haine surplombée de quelque chose d'étrange, la passion qui les pousse à toujours revenir l'un vers l'autre. Pour combien de temps ? C'est une bonne question. Miroslav semble déjà à bout, et pourtant, il est toujours là...

Depuis un certain temps, Christlin s'est remis sérieusement au violon. Ce soudain entrain, cette passion qui l'a repris, ce désir ardent de remonter sur scène, il l'a ressenti en faisant travailler Miroslav. Cet élève brille de quelque chose que Haydn ne saurait nommer et, aujourd'hui... Christlin prépare un répertoire pour faire son grand retour, même si tout le monde l'ignore encore.



Johann Lannister ; lien
lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien



Sebastian McGregor ; lien
lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien lien




Mot du créateur :



BONJOUR, BONSOIR A TOI PETITE CREVETTE DES MONTAGNES :danse:

Avant tout, merci de jeter un oeil par ici. Si tu - oui, je dis tu, c'est comme si on était déjà potes après tout - as réussi à lire jusqu'à la fin mes pâtés, c'est que tu es courageux et que tu es un joueur potentiel de mon petit monstre :coquinou:Ce qui fait que je t'aime déjà ! je t'aime quand même même si tu n'aimes pas le PV, hein :8|:ne le prends pas comme ça

Comme tu peux le voir d'après cet aperçu, j'adore faire souffrir mes perso's :red:et, pire encore, j'adore les liens, rps ou personnages tordus (tu peux voir d'après les larmes/malheurs des autres membres que je dis la vérité...). Donc il faut t'attendre à :

- Des rps de fous où il y aura toujours des larmes, de l'extase, de la colère, des blagues pas drôles... Bref, du mouvement ! Surtout avec un lien comme celui-ci. C'est pour cela que j'espère que tu es un courageux du RP, que tu sais dépasser les 500 mots par post et peux encaisser mes pavés de plus de 1000 mots . Oh, et une petite chose encore, j'ai des petits soucis aux yeux et les fautes d’orthographes qui piquent la vue ne sont pas trop conseillées par mon médecin... J'espère que tu ne me feras pas souffrir  
- Un développement de la relation, en somme, je m'investis beaucoup dans mes liens et je trouve toujours quelque chose... Comme un retournement de situation surprise, un élément tragique, en somme, il faudra t'accrocher :brille:
- Un harcèlement d'amour, par mp ou IRP, que veux-tu, je serai ton boulet

Ceci fait, je dis encore quelques mots sur les liens avec Johann et Seb :jessie:Ce sont des RPGistes incroyables, des liens solides et tout aussi fous que le nôtre. Ils ont un très bon niveau de RP, tu ne peux que te régaler... Et tu peux les harceler aussi, ils sont gentils, ils aiment ça ils ne s'enfuiront pas (j'ai testé) Razz

Le prénom, nom... Est en fait négociable, même si je l'ai rabâché partout avec mon petit Miro, mais bon, si ce n'est que cela qui t'empêcherait de t'inscrire... Feel free :superm:C'est également le cas de l'avatar. Je voue un culte à Jack Davenport mais c'est avant tout le lien et le personnage qui est intéressant. L'important est que tu fasses de ce canevas quelque chose qui nous plaise et qui devienne personnel. Que tu ne t'ennuies jamais de RP avec lui !

Il me semble avoir tout dit :haon:Si une quelconque question te vient, n'hésite surtout pas ♥

:danse:

Miroslav N-H. Charpenter


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(m) JACK DAVENPORT ๘ les chaînes de ton âme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les attendus :: Les PV des membres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet