AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | .
 

 Chapitre 18 : Pinocchio 5/6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Jeu 24 Oct - 16:42



Pinocchio


Pinocchio a perdu ses parents dans un incendie au sud de l’Italie à l’âge de 5 ans, et n’a aucun souvenir d’eux. Il doute même d’en avoir jamais eus. Il fut recueilli par Enola, une bonne sœur gérante d’un orphelinat et maîtresse à l’école du village, qui tenta de l’éduquer en lui apprenant certaines valeurs telles que la sagesse, la bravoure, la loyauté, l’obéissance et l’honnêteté. Ce fut difficile pour Pinocchio, car les autres enfants de l’orphelinat ne l’aimaient pas. Ils le traitaient de menteur, l’accusant d’avoir déclenché l’incendie, ou encore en lui disant qu’il n’était pas un vrai garçon. Bizuté et isolé, Pinocchio faisait des bêtises pour se faire remarquer, et avait la fâcheuse manie de mentir. Cela n’échappait pas à la bonne sœur qui lui répétait sans cesse d’être sage et franc, et qu’ainsi, en priant la bonne étoile, elle exaucerait ses souhaits. Le petit garçon ne souhaitait que deux choses : se rappeler de l’incident et avoir la preuve que ses parents aient existés, mais aussi et surtout être adopté. A la même période, un ébéniste veuf, nommé Gepetto, priait aussi sa bonne étoile. Il désirait plus que tout un enfant, quand un jour, il se retrouva devant l’orphelinat. Il adopta Pinocchio et lui donna plein d’amour. Pinocchio voyait toujours la bonne sœur à l’école, qui était la maîtresse dans sa classe et gardait un œil sur lui. C’est là-bas qu’il rencontra Archie, son meilleur ami. Plus âgé que Pinocchio, il devint son guide à l’école, et sa conscience officielle, étant un jeune garçon très droit et juste.

Quelques années passèrent et Pinocchio devenait plus sage. Il avait tellement d’amour et d’admiration pour Gepetto qu’il se mettait à l’aider dans sa tâche de sculpteur de bois. Il s’en était même trouvé une passion, et se fabriquait lui-même des jouets en bois. Un jour, alors qu’il était âgé de 10 ans à cette époque, il rencontra deux lascars sur le chemin de l’école. Ils le persuadèrent de sécher les cours pour aller à une fête foraine, et malgré les remontrances d’Archie, Pinocchio y alla. On le fit boire, fumer, et faire toutes sortes de bêtises. Il passa le reste de la journée à regarder les spectacles de marionnettes, étant comme fasciné, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus foule. Avant de pouvoir partir de la fête foraine, il fut embarqué par les gens du voyage avec d’autres enfants retardataires et sécheurs de cours. Les forains kidnappaient de cette manière les enfants puis les forçaient à travailler pour eux sans rémunérations. Pinocchio fut assigné dans la roulotte du montreur de marionnettes, Amos Figaro aka Stromboli, pour l’aider dans ses spectacles. Le tyran enfermait Pinocchio la nuit et le privait de nourriture quand il tentait de s’échapper. C’était un véritable tortionnaire diabolique qui effrayait Pinocchio. Mais Archie et Gepetto remarquèrent son absence et partirent à sa recherche. Archie, en filant les deux lascars qu’il avait vus parler à Pinocchio, le retrouva quelques jours plus tard, durant une tempête et en pleine nuit. Avec l’aide d’Enola, Archie aida Pinocchio à s’évader. Mais en rentrant ils apprirent que Gepetto était porté disparu. Le pauvre homme était sûrement tombé à la mer cette nuit-là, pendant la tempête, en cherchant son fils.

Pinocchio retourna à l’orphelinat, et Enola l’aida à grandir du mieux qu’elle put. Le corps de Gepetto ne fut jamais retrouvé, mais selon la loi, il fut déclaré mort quelques années plus tard. Sept ans passèrent, Pinocchio, désormais âgé de 17 ans, n’a jamais quitté son village malgré les moqueries et méchancetés des autres enfants. Il reprit la firme de Gepetto et se fit de l’argent de poche en sculptant le bois. Rongé par la culpabilité et le manque, pensant qu’un jour Gepetto reviendrait, il passait toutes ses soirées au port et regardait le large, espérant peut-être qu’une baleine lui ramène son père. Un jour Archie lui apprit que Gepetto était peut-être en vie. Il l’aurait aperçu à la télévision en arrière-plan, et serait soit disant à New York. Bien décidé à retrouver son père et rattraper le temps perdu, Pinocchio part pour la grande ville avec Archie. Enola, qui ne supportait pas l’idée qu’ils y aillent seuls, s’inquiétant toujours beaucoup pour Pinocchio, partit avec eux, laissant l’orphelinat à sa suppléante. Mais ce que Pinocchio ne soupçonne pas, c’est que les forains de son enfance, dont Stromboli, sont à New York aussi et continuent à exploiter des enfants désobéissants en faisant leur show grâce à la fête foraine.

Pinocchio retrouvera-t-il son père ? Que fera-t-il en s’apercevant que Stromboli continue ses activités illégales dans un autre pays ? Archie et Enola sauront-ils le garder sur le droit chemin ? L’histoire commence…






Dernière édition par My Fairy Tales le Lun 18 Aoû - 5:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Re: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Jeu 24 Oct - 16:42




Pinocchio Boschetti


« Sans aucun lien, je me tiens bien »



(c) tonight




HISTOIRE. Pinocchio a perdu ses parents dans un incendie au sud de l’Italie à l’âge de 5 ans, et n’a aucun souvenir d’eux. Il fut recueilli par Enola, une bonne sœur gérante d’un orphelinat et maîtresse à l’école du village. Bizuté et isolé par ses camarades qui le traitaient de pyromane et de menteur, Pinocchio faisait des bêtises pour se faire remarquer, et avait la fâcheuse manie de mentir. Solitaire, le jeune garçon pria la bonne étoile pour avoir des parents, et comme par miracle, Gepetto le trouva et l'adopta. Il aima le vieil homme comme un père et se découvrit une passion pour son métier d'ébéniste. Un jour, influencé par deux crapules, Pinocchio sécha les cours et se rendit à une fête foraine, où il ne fit que des bêtises. Mais tout tourna au cauchemar. Il fut séquestré un temps par les forains qui kidnappaient les enfants et les forçaient à travailler pour eux sans rémunérations. Enfermé des jours dans la roulotte de Stromboli le marionnettiste, le jeune Pinocchio mourrait de faim, et regrettait ce qu'il avait fait. Il eut de la chance d'être retrouvé par Enola et Archie, son meilleur ami. Mais celui qui eut moins de chance, c'est Gepetto. On entendit dire qu'il était mort, tombé à la mer pendant qu'il cherchait son fils durant la tempête. Pinocchio retourna à l'orphelinat le coeur meurtri, passant toutes ses soirées au port à attendre que son père revienne comme par magie. Il reprit sa firme et travailla le bois, sculptant de mieux en mieux, et se brûlant facilement de plus en plus. Sept ans ont passés, et Pinocchio a débarqué à New-York, accompagné d'Enola et Archie, et bien décidé à retrouver son père qui serait soit-disant ici, Archie l'ayant aperçu à la télévision. Quand il ne vend pas des sculptures de bois ou qu'il ne vole pas dans les poches, Pinocchio va à l'école et sonne de maison en maison, ayant l'espoir de voir le visage de son père et de retrouver la chaleur de ses bras.






Relations



Geppeto Boschetti ; père
Père adoptif de Pinocchio, Geppeto occupe une place particulière et importante dans le coeur du jeune homme. Tant et si bien que ce dernier s'en voudra toujours de l'avoir quitté pour la fête forraine, et de l'avoir ainsi perdu. Toutefois, il n'hésite pas à traverser l'Atlantique dans l'espoir de retrouver son père, même s'il n'y aucune idée de l'endroit où le trouver. Qu'importe, il cherchera !



Archie Cricket ; meilleur ami
Inséprables tous les deux, Pinocchio a l'habitude d'appeler Archie "sa bonne conscience". En effet, l'aîné essaie de le guider sur le droit chemin, et ce depuis qu'ils se connaissent. Même s'il est parfois dissipé, Pinocchio sait qu'il peut compter sur Archie et que ses conseils ne sont là que pour son bien.



Enola Beans ; professeur
Sa maman, eu quelque sorte. Enola dirige l'orphelinat dans lequel Pinocchio a passé une partie de sa vie, mais elle a toujours veillée sur lui bien au-delà de cela. La preuve, elle a même accepter de quitter son travail en Italie pour le suivre à New-York afin de chercher Geppeto. Tout comme Archie, Pinocchio sait qu'il peut compter sur Enola et sur ses conseils avisés.





Dernière édition par My Fairy Tales le Lun 18 Aoû - 5:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Re: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Jeu 24 Oct - 16:42




Gepetto Boschetti


« Fais rire aux éclats tous les enfants, fais sourire les parents.  »



(c) Jane




HISTOIRE. Gepetto n'a jamais quitté l'Italie. Gepetto se retrouva orphelin à la 21ème année de sa vie. Année où il rencontra l'amour. Mais à croire que le destin voulait tout prendre à Gepetto, puisque Helen était atteinte de la maladie d’Alzheimer, et qu'elle commença peu à peu à l'oublier. Et lorsqu'elle oublia son propre nom, fragilisée par la maladie, et qu'elle se retrouva accidentellement errante en pleine nuit dans une ruelle malfamée, Gepetto, endormi chez lui et ignorant tout de la situation, la perdit, et s'en voulu à jamais. Sa maladie cardiaque devint plus conséquente depuis cette nouvelle perte. Durant des années c'est seul qu'il resta chez lui, sans raser sa barbe, se contentant de sculpter le bois et boire du whisky pour oublier. Il créa, créa, créa à en faire saigner ses mains. Mais au moins il rendait heureux des enfants avec les jouets et meubles qu'il fabriquait. Il aurait rendu heureux le sien, s'il en avait eu un. Il désirait tellement un enfant. C'est alors qu'il tomba sur un orphelinat récent dans son village quelques années plus tard, et qu'il rencontra Pinocchio qui avait seulement 7 ans. Il l'adopta, l'aimant tout de suite, et pendant trois ans ils vécurent les meilleurs moments de leur vie. Mais lorsque Pinocchio, à 10 ans seulement, ne revint pas de l'école un soir, Gepetto remua ciel et terre pour retrouver son enfant disparu. Il ne voulait plus jamais perdre quelqu'un de cher. Aussi, il se mit à sa recherche seul, durant une effroyable tempête qui le fit tomber à la mer. Les vagues agitées l'emportèrent au large sans qu'il ne puisse rien faire. Il perdit connaissance et ne comprit jamais comment il se retrouva sur un bateau américain à son réveil, emmitouflé dans des couvertures et entouré par des gens inquiets. Bien qu'il ait un très vague souvenir flou d'une baleine. Aujourd'hui, Gepetto travaille en tant que sculpteur de marionnettes pour un homme qu'il exècre, un homme que l'on surnomme Stromboli. Il vit avec lui et les autres forains dans des roulottes et parcourt le pays avec eux. Ils sont actuellement à New-York, et Gepetto a besoin d'encore beaucoup d'argent pour payer un billet de retour pour l'Italie, et depuis sept longues années il se crève à la tâche en ayant l'espoir de retrouver son fils un jour.






Relations



Pinocchio Boschetti ; fils
La lumière de sa vie, son fils. S'il a passé des merveilleuses années à ses côtés, Geppeto fut dévasté par la disparition de Pinocchio, qu'il chercha sans relâche au point de tomber à la mer. Même maintenant, à l'autre bout du monde, il essaie parfois de croire que son fils n'est pas mort et espère pouvoir le retrouver un jour.



Miroslav Charpenter ; poulain
Miro est un petit musicien que Geppeto apprécie énormément et qu'il connait depuis l'époque où il vivait en Italie. Il avait l'habitude d'accueillir Miro chez lui, et de lui apprendre ce qu'il savait sur la lutherie. Perdu de vue puis recroisé par hasard à New-York, Miro est désormais presque comme un fils pour Geppeto, et ce dernier ne manque jamais de lui offrir un bon verre de lait lorsqu'il en a l'occasion.



Amos Figaro ; patron
Patron, ou exploiteur plutôt. Amos détient Geppeto depuis de nombreuses années, profitant de son talent pour la sculpture. Hélas, si Geppeto veut retourner en Italie, il n'a pas le choix, il doit travailler. Il n'en reste pas moins qu'il déteste profondément cet homme.





Dernière édition par My Fairy Tales le Lun 18 Aoû - 5:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Re: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Jeu 24 Oct - 16:43




Archie Cricket


« Sauterelle ?! Moi ?! Espèce de petit mufle ! »



(c) crushed love




HISTOIRE. Archie est né dans le sud de l'Italie, dans un petit village plein de charme qu'il a toujours considéré comme le meilleur endroit au monde.  Pourtant, son enfance ne fut pas des plus agréables. Enfant unique de parents menteurs et manipulateurs, prêts à tout pour escroquer les gens, Archie rêvait depuis longtemps de s'émanciper d'eux. Il fit la rencontre de Pinocchio à l'école, un jour que le petit se faisait tabasser. Archie étant un peu plus âgé, il l'a sauvé et défendu, et depuis, ils sont meilleurs amis. Pinocchio est d'ailleurs le plus doué pour calmer Archie quand il fait un malaise. A ses vingt ans, il apprit qu'il était atteint de cardiomyopathie. Après le lycée, Archie entreprit de suivre des études de psychologie, poussé par ses parents. Il obtint sa licence mais s'arrêta là, se passionnant plus pour l'entomologie. Il avait toujours était fasciné par les insectes. A côté de cela, il ne cessait de vouloir apporter aux gens, les aider, les guider, mais surtout les comprendre. La conscience humaine l'avait toujours intrigué d'une certaine manière. Archie est un grand timide. Il avait peur des gens étant enfant, et surtout peur de ses parents.  Même encore maintenant, lorsqu'une fille s'approche de lui, ses joues deviennent aussi rouges que son parapluie. Pourtant, il tombe amoureux tous les jours. Aujourd'hui il sait quelle est sa vocation. Et c'est pour cette raison qu'il a suivi Pinocchio à New-York afin de retrouver Gepetto. Il ne pouvait le laisser partir seul. Et il ne pouvait rester plus longtemps près de ses parents. Alors il fit ses valises, bien décidé à affronter ses propres peurs et à quitter sa petite routine.






Relations



Pinocchio Boschetti ; meilleur ami
Meilleur ami à qui Archie n'hésite pas à faire profiter de sa sagesse d'aîné. Inséprable au point que le jeune homme suive son ami jusqu'à New-York, ils cherchent activement le père de Pinocchio, Geppeto. S'il est parfois un peu trop protecteur envers son ami, Archie sait qu'il a la confiance de Pinocchio et c'est tout ce qui lui importe.



Enola Beans ; lien
Responsable de l'orphelinat de Pinocchio, cette femme a toute l'admiration d'Archie, et elle est une des rares femmes à ne pas le faire rougir. Peut-être parce qu'il la voit plus comme une mère que comme une fille quelconque. Quoiqu'il en soit, elle fait partie de leur trio, et Archie sait qu'ils peuvent compter sur son aide et sa gentillesse infinine.





Dernière édition par My Fairy Tales le Lun 18 Aoû - 5:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Re: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Jeu 24 Oct - 16:43




Enola Beans


« Quand on prie la bonne étoile, la fée bleue secoue son voile »



(c) hostir




HISTOIRE. Originaire d'Italie, Enola a  fut entièrement élevée par ses grands-parents. Des premiers pas au premier bal du lycée, ils étaient là pour elle. C'était leur petite étoile bleue. Bleue parce que ses yeux en avaient la couleur. Ils lui répétaient toujours qu'elle était une fée, ce dont elle a réussi à se persuader. Mais à l'âge de l'adolescence, la rébellion commença, et Enola en fit baver à ses grands-parents. Elle avait à peine 16 ans lorsqu'elle est tombée enceinte. Elle voulait le garder son petit garçon, elle voulait tout sacrifier pour lui. Mais la vie en décida autrement. Ses grands-parents réussirent à la convaincre de laisser le nouveau-né à une famille qui ne pouvait avoir d'enfants, et ils se promirent de ne jamais se revoir. Son garçon grandirait loin d'elle, elle ne verrait ni ses premiers pas, et ses premiers mots ne seraient pas pour elle. Après cela Enola devint une autre, plus introvertie, plus sage. Elle reprit ses études afin de travailler dans le professorat, et entra dans un couvent afin de devenir une nonne, se promettant de vouer sa vie au tout-puissant, et priant pour voir un jour son fils. Quand ses grands-parents moururent de vieillesse, emportant son secret dans leurs tombes, Enola se servit de leur héritage pour acheter un orphelinat dans un petit village d'Italie. Elle le restaura seule et devint maîtresse dans l'école du village. Elle accueillit durant des années des petits enfants sans parents. Dont un se démarquant bien des autres. Pinocchio. Il avait l'âge que devait avoir le fils d'Enola, et elle s'attacha à cet enfant plus qu'aux autres. Si bien que lorsqu'elle apprit qu'il partait à New-York chercher Gepetto, elle fit ses valises et le suivit sans hésiter. Elle pourra toujours organiser des bals de charité et enseigner.






Relations



Pinocchio Boschetti ; Bienveillance
Pinocchio est l'un des orphelins dont s'occupait l'établissement d'Enola. Mais elle a toujours vu plus dans le jeune garçon, sans doute parce qu'il lui rappelle ce que son propre garçon devrait être si elle avait la possibilité de le retrouver. Elle a donc toujours mis un point d'honneur à veilleur sur lui, jouant presque le rôle d'une maman de subsitution. C'est pourquoi elle n'hésita pas une seule seconde à le suivre lorsqu'il décida de partir pour New-York afin de retrouver Gepetto.



Archie Cricket ; Bienveillance
Le meilleur ami de Pinocchio. Enola l'apprécie également beaucoup, trouvant en lui une aide précieuse pour guider le jeune Boschetti. S'il est un peu plus âgé et plus matûre, Enola sait bien qu'il faut aussi veiller sur lui. Leur petit trio forme finalement une famille sur laquelle Enola a à coeur de veiller, comme une vraie Maman. Surtout lorsqu'il s'agit de calmer les ardeurs amoureuses d'Archie.



Samuel Stelbrings ; Bénévole
Samuel étant, à l’instar d’Enora, particulièrement investi auprès des enfants, et notamment des orphelinats, ils se sont rencontrés dans ce cadre. Le caractère joyeux mais altruiste du musicien a immédiatement collé avec la douceur de la jeune femme. Sans avoir été très proches, ils sont devenus bons amis. Aujourd’hui encore, ils restent en contact. Il n’est d’ailleurs pas dit qu’ils ne retravaillent pas à nouveau, un jour, sur un projet visant à aider les enfants.. !





Dernière édition par My Fairy Tales le Lun 18 Aoû - 5:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Re: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Jeu 24 Oct - 16:44




Amos Figaro


« Tu n'es pas joli, tu es sans voix »



(c) little dream




HISTOIRE. Amos est né dans le sud de l'Italie, dans la roulotte de sa chère mère. Enfant unique d'une mère gitane qui ne se souciait pas de lui et d'un père inconnu, Amos n'a pas grandi dans l'environnement le plus aimant que l'on puisse avoir. Sa mère était stricte, dure. Il n'y avait que le travail qui comptait pour elle. Le gosse dut apprendre très tôt tous les secrets des forains. Être trimbalé dans tous les recoins du pays sans avoir de maison et de parents, c'était son quotidien. Et personne ne se souciait de lui. Personne sauf la vieille femme de bonne aventure qui avait la plus petite roulotte de tous les forains. Cette dame adorait Amos, et ressemblait plus à une mère pour lui que sa propre génitrice. La bonne femme le surnomma Stromboli, en référence au volcan d'Italie, et parce que Amos était un garçon ardent, fort, puissant. Mais aussi parce qu'il était brûlé tout le long de sa colonne vertébrale, à cause de sa chère mère. Ce nom devint son nom de scène, puisqu'il devint le marionnettiste attitré de la foire à seulement 16 ans. Son talent reconnu, sa mère le jalousa pour sa popularité. Ainsi, elle l'abandonna, en pleine nuit. Faisant mine d'avoir besoin de bois pour le feu, elle le laissa s'enfoncer dans une forêt et ne revint jamais le chercher. Amos erra des jours sur les voies ferrées en attendant qu'un train passe pour y monter, mourant de faim et de soif. Mais il tomba sur mieux. Il tomba sur une autre troupe de forains, qui l'adoptèrent de suite. C'est là qu'il finit de grandir et de prendre de l'expérience. C'est aussi avec eux qu'il fit les 400 coups. Ils devinrent ses meilleurs amis, ses alliés, ses coups d'un soir, son foyer. Ces forains là n'étaient pas comme les autres. Ils kidnappaient les enfants pas sages et les enfermaient en cage afin de les faire travailler pour eux. Amos adhéra très facilement à l'idée. La foire prit le nom de Stromboli, et à la mort de son gérant, Amos en prit la tête. Ils se posèrent durant quelques semaines dans un petit village d'Italie, et Stromboli enleva un enfant du nom de Pinocchio. Il n'oubliera jamais ce gosse, puisque c'est le premier à avoir réussi à s'échapper... Aujourd'hui, Stromboli et sa troupe ont posé leur fête foraine à New-York, et comptent bien y rester longtemps. Il y a plein d'enfants pas sages dans les rues de New-York.






Relations



Gepetto Boschetti ; Poule aux oeufs d'or
S'il y a bien une chose qu'Amos reconnaît au vieux, c'est son talent pour la sculpture. Talent qu'il n'hésite d'ailleurs pas à exploiter sans vergogne, et il n'est pas question pour lui de fournir à Geppeto le précieux sésame qui lui permettrait de retourner en Italie. Et même si le vieux le haït pour ça, Amos n'en a que faire. Après tout, Geppeto lui est redevable, puisqu'il l'a sauvé des flots.



Miroslav Charpenter ; Chaton
Le petit protégé de Gepetto. Le vieux est un peu un substitut paternel pour le petit Miro qui ne sait pas où se trouve son vrai père. Tu l'as vite repéré quand il est venu rendre visite au vieux à la foire. C'est un prodige. Tu l'as payé quelques fois pour qu'il vienne jouer du violon sur scène. Evidemment, ça ramenait du monde, et tu t'en mettais plein les poches. Tu lui as donc donné un nom de scène, pour que les gens sachent quand il vient jouer à la foire, et pour lui prouver ton intérêt. Figaro, tu l'as nommé. Ton nom de famille. Une manière de te rapprocher de lui, et par la même occasion, de l'éloigner de Gepetto. A force de l'observer, tu en as appris sur Miro. Et bientôt, tu entreras en action et le convaincras de vivre à la foire. Il te suffit de trouver une tactique pour qu'il soit blessé et déçu par Gepetto. A ce moment, tu l'auras dans la poche, et tu lui apprendras ce que c'est la vie.



Ludlow Cheshire ; Addictif
Ce mec, c'est ta drogue, l'allumette qui craque entre tes dents, le dernier joint restant, la gorgée d'absinthe qui te fait tout gerber. Ludlow, le diable qui fait brûler ton cœur. Tu sais pas pourquoi, et ça te démange. Ça te tue de l'intérieur. Entre vous, le maître mot, c'est l'autodestruction. T'es dépendant de lui comme t'aimerais qu'il dégage de ta vie. C'est une attirance, une passion dévorante qui vous détruit mutuellement. T'oses croire qu'il a besoin de toi, lui aussi. Instable, brutal. Chaque fois qu'il se pointe dans ta roulotte, c'est parce qu'il va mal. Et toi, ça t'emmerde de passer pour le mec qui ne sert qu'à ça. Tu voudrais peut-être plus, non, tu ne sais pas. Tu subis, en silence. Aucun de vous n'est stable moralement, alors tu attends, tout en te cognant l'esprit. Tu le hais, tu l'adores. Tu galères dans cette misère.





Dernière édition par My Fairy Tales le Lun 18 Aoû - 5:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My Fairy Tales
Inventeur(euse) des contes
Nombre de messages : 584
Age : 95
Date d'inscription : 21/03/2013



MessageSujet: Re: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Jeu 24 Oct - 16:44




Miroslav Charpenter


« Dis bonjour à Figaro... - Bonjour à Figaro ! »



(c) scattered thorns




HISTOIRE. Miroslav a été élevée que par sa mère, son père les ayant abandonné rapidement. Musicien de grand talent, Miro a du quitter son Ecosse natale pour venir à New York, entrant à la Juilliard school, mais surtout pour chercher son père. Il a rencontré Gepetto lors d'un voyage en Italie quand il était enfant, et a continué de correspondre avec lui même après avoir quitté ce beau pays. Par chance, ils se sont retrouvés à NewYork, et se sont fait part de leurs vies. D'ailleurs, il lui a offert un petit boulot, permettant à Miro de payer ses factures.






Relations



Pinocchio Boschetti ; Ami perdu
J'ai rencontré Pinoc' lors de mes voyages en Italie. Il est le fils de Gep, et au départ, j'avoue que je ne l'ai apprécié que de manière hypocrite. Je voulais être le seul à mériter l'attention de Gepetto. Mais rapidement, et plus je passais de temps avec eux, plus je me suis rendu compte qu'avoir un frère, c'était génial... Et à quel point cela manquait à ma vie et à mon cœur. Nous ne sommes pas des frères très proches, certes, nous nous bagarrons sans cesse mais il y a toujours l'ombre d'un sourire entre nous. Sa disparition m'a fendu le cœur... Pinoc', mon Pinoc', pourquoi vous disparaissez tous ?



Geppeto Boschetti ; "Papa"
Gepetto a été comme un père pour moi. Indéniablement, il m'a donné beaucoup de cet amour même si nous ne nous voyons pas souvent... Mais après l'avoir rencontré en Italie lors d'un voyage, nous avons gardé contact par correspondance et je logeais chez lui à chacun de mes passages au pays. Il y avait une complicité incroyable entre nous. Il m'a appris beaucoup de choses sur l'amour et, comme il avait, en plus de sa formation d'ébéniste, un talent pour la lutherie, il m'a appris d'autres très belles choses. Il m'a également sculpté un violon, mon plus violon, celui que j'ai aujourd'hui, et il me l'a offert. C'est un violon qui contient tant d'amour que chaque note est comme un nuage de lait, une crème qui fond dans la bouche, et c'est incroyable. Gep' est incroyable.

Nous nous sommes hélas perdus de vue un jour, lors de sa disparition, et lors de la maladie de Maman. Mais le destin fait bien les choses, et nous nous sommes retrouvés absolument par hasard à New-York... Des retrouvailles très émouvantes. Sa présence est indispensable à ma vie ici, il ne peut pas se passer une seule journée sans que mes pensées ne lui soient adressées au moins une fois. Pour un peu d'argent que je ne peux hélas pas refuser, je travaille pour lui plusieurs fois par semaines. Et c'est un tel bonheur... Il me suffit de le voir travailler pour m'apaiser. Sa voix, son regards sont comme des trésors. Je ressens pour lui des sentiments si pures et si magnifiques, que, parfois, je m'en veux de trahir ainsi le père que je recherche tant. D'autres fois, il m'arrive de me dire durement que Gepetto serait le meilleur père de tout l'univers, et que peut-être Everett Charpenter n'en vaut pas le coup... Je balaye cette pensée d'un sourire amusé. Au fond, j'y crois.  



Amos Figaro ; lien

Tout a commencé à partir d'Amos. C'est chez lui que j'ai donné mes premiers concerts à New-York, et c'est également lui qui m'a donné mon nom de scène, Figaro. Celui qui ne me quitte plus. Même Christlin a adhéré lorsque je lui ai dit cela, il a dit que c'était une bonne chose que je sois quelqu'un d'autre, car il ne m'aimait pas. Je pense être un peu naïf en ce qui concerne Amos, j'ai l'impression qu'il me manipule mais je ne peux pas m'empêcher de me dire que... Je peux toucher son cœur et y avoir une place sincère. Me rapprocher de lui ! Mais Gep ne cesse de m'alarmer, de me faire peur, de me dire à quel point il est dangereux et mauvais. Dieu m'a fait obstiné, et curieusement, je l'apprécie... Il me fait rire, il est fascinant. Il a beaucoup de charme et parfois, j'aime juste boire ou fumer avec lui et oublier un peu ce que me dit Gepetto. Comme un gosse qui désobéit à son père... Amos a même commencé à m'entraîner physiquement. De la gymnastique. J'arrive à marcher sur une corde, à présent... Je pense que le but est que je puisse jouer et faire une chose spectaculaire en même temps. Comme jouer une variation de Puccini et marcher sur une fine corde à dix mètres du sol. Soit, j'en serai capable. Rien ne peut m'empêcher de jouer... D'ailleurs, je joue régulièrement mes programmes, dès qu'ils sont prêts, de plus en plus. On m'appelle "Figaro le prodige".



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 18 : Pinocchio 5/6    Aujourd'hui à 23:21

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 18 : Pinocchio 5/6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les attendus :: Les personnages de conte-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.