AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Alexy Taylor - We're going nowhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Alexy Taylor - We're going nowhere   Ven 9 Nov - 11:27




Alexy Taylor


FEATURING : Oliver Sykes ♠ NOM : Taylor ♠ PRENOM : Alexy ♠ ÂGE : Dix-neuf ans ♠ DATE DE NAISSANCE : Vingt-deux mars 1993 ♠ LIEU DE NAISSANCE : Paris, France ♠ LIEU DE RESIDENCE : New-York, USA ♠ NATIONALITE : Franco-américain ♠ ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro-GrégoryReedosexuel ; SITUATION SENTIMENTALE : Fiancé à Grégory Reed ♠ PROFESSION/ETUDES : Etudiant en art ; Dessinateur ♠ RELIGION : Athée ♠ GROUPE : Bon conteur, Classe moyenne ♠ DON : Peut modifier les détails d'un lieu, d'une scène ♠ QUALITES : Imaginatif ; Généreux ; Energique ; Grand sens de l’humour ; Câlin ; Ouvert d’esprit ; Extraverti ♠ DEFAUTS : Impatient ; Ne tient pas en place ; Curieux ; Impulsif ; Passe à l’action et réfléchit seulement après ; Malchance phénoménale ; Rancunier ; Jaloux ♠ AIME : Grégory ; Oskar ; Les dinosaures ; La pizza végé ; Danser n'importe comment ; Les couleurs ; Dessiner ; La musique ; Se déguiser avec Rex ; Les tatouages ; La neige ♠ N'AIME PAS : L'histoire ; La géographie ; Rester sans rien faire ; Aller au cinéma ; Lire ; Les pièces blanches ; Les chats ; La pluie toute fine ; Le pessimisme ♠ RÊVES : Faire le tour du monde ; Devenir dessinateur ; Réussir dans la vie ; Vivre heureux ♠ PEURS : Tout ce qui relie Bond et ses proches.


Recherches

FREE ϟ Description du lien
FREE ϟ Description du lien
FREE ϟ Description du lien
FREE ϟ Description du lien
FREE ϟ Description du lien
FREE ϟ Description du lien
FREE ϟ Description du lien



A ne pas oublier

NOM & PRENOM ϟ Résumé du lien
NOM & PRENOM ϟ Résumé du lien
NOM & PRENOM ϟ Résumé du lien
NOM & PRENOM ϟ Résumé du lien
NOM & PRENOM ϟ Résumé du lien
NOM & PRENOM ϟ Résumé du lien


(c) D O U D O U W



_________________



LET US BREAK THE SILENCE



Dernière édition par Alexy Taylor le Ven 9 Nov - 14:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Ven 9 Nov - 12:02




Mes amours





« Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. »

[Lamartine]




Grégory Reed

Alexy n’aurait jamais imaginé pouvoir être attiré par quelqu’un comme Grégory, il a encore un an à peine. Il l’a rencontré à l’hôpital, totalement détruit par Bond, une jambe hors d’usage, le bras tailladé, à la limite de l’anorexie, l’esprit en ruine. Le hasard fait que, une nuit durant, ils se sont retrouvés dans la même chambre et tout d’abord, entre eux, ce n’était pas le grand amour, loin de là. Il le jugeait prétentieux et surtout d’un ennui mortel. Finalement, Alexy ne saurait pas expliquer comment ni pourquoi, mais cette nuit-là, ils ont fini par s’embrasser. Enfin. Soyons honnêtes. Grégory lui a plus sauté dessus qu’autre chose. Si les jours passés à l’hôpital sont pour Alexy une sombre période qu’il préfèrerait oublier, sa rencontre avec Grégory le fait toujours sourire. Par la suite, les sentiments sont venus très rapidement. Les choses se sont passées en accéléré, mais comme il se le répète régulièrement, avec Grégory, il ne pourrait rien arriver à Alexy. Il lui a donné son cœur, son corps, son âme, son présent, son futur. Il n’imagine dorénavant plus sa vie sans lui. Si aujourd’hui, Alexy va aussi bien, c’est en très grande partie grâce à lui. Toutefois, leur couple surprend généralement les autres : à ces personnes là, Alexy répond volontiers que l’amour ne s’explique pas. Il se vit.


Lucy Taylor

Lucy est la mère d’Alexy, alors, forcément, il l’aime. La question ne se pose même pas. Il la respecte énormément, admire la force dont elle fait preuve. Lucy a eu Alexy très jeune, et à dix-neuf ans, il commence à prendre conscience des problèmes qui peuvent être engendrés avec l’arrivée d’un enfant avant même d’être majeur. Pourtant, elle a su se débrouiller. Lucy sait toujours se débrouiller. Même après la mort de Peter, elle a su garder la tête haute et mène d’une façon exemplaire son rôle de psychologue mais surtout celle de mère, seule pour élever ses deux enfants – même si maintenant, Prescillia et Alexy sont plus grands. Cependant, à cette période, les choses n’ont pas toujours été très roses. En effet, Alexy a très mal supporté la disparition de son père, n’ayant jamais compris pourquoi il s’était, à priori, suicidé. Aujourd’hui, tout va beaucoup mieux. Alexy est proche de sa mère et il avait peur de sa réaction en lui annonçant qu’il avait une relation avec Grégory mais finalement les choses se sont bien passées. Il fait toujours passer la famille comme la première de ses priorités. Avec tous les ennuis qu’il a eu ces dernier temps, Alexy a peur qu’un jour, il lui arrive quelque chose. Autant dire qu’il est prêt à la protéger.


Peter Taylor

Son père. Enfant, Alexy a énormément souffert de son absence, puisque Peter a passé plusieurs mois en prison derrière des barreaux et de nombreuses soirées où il disparaissait sans que le petit ne comprenne alors pourquoi. Alexy sait que son père n’a pas toujours été un ange et qu’il a étroitement été mêlé au commerce de la drogue et était lui-même consommateur mais Peter ne reste pas moins son seul et unique modèle, son héros. Il admire la force dont il faisait preuve, la façon dont il a réussi à redresser sa vie, tout. Aujourd’hui, si Alexy se pose énormément de questions, notamment à propos de ce que son père aurait pensé de Grégory, une chose est sûre : il lui manque atrocement chaque jour un peu plus.


Prescillia Taylor

Sa sœur. Bien-sûr, ils ont passé des années et des années à se chamailler, se chercher, se disputer pour toutes les raisons imaginables, comme tous les frères et sœurs, mais cela ne les empêche pas de s’aimer plus que tout au monde. Prescillia et Alexy sont extrêmement proches et complices, notamment depuis la mort de leur père. Alexy entend bien veiller sur elle comme il se doit et le premier qui osera lever un doigt sur elle risque de le regretter amèrement. La famille, c'est sacré.


Neill Monroe

Son oncle, son parrain ? A vrai dire, Neill est bien plus que cela et ce, depuis la tendre enfance d’Alexy. Il l’a toujours considéré comme son presque-père, juste après Peter. Neill est d’ailleurs celui qui lui a transmis son goût pour le dessin (et son talent, qui sait ?). Il est celui qui a toujours su veiller, protéger, rassurer Alexy, quoi qu’il arrive, et sans doute ce dernier ne pourra-t-il jamais le remercier suffisamment. Alexy voudrait conserver cette relation plus que complice, mais le temps semble s’obscurcir, des nuages apparaissent à l’horizon, il souffre beaucoup de la séparation brutale avec son oncle depuis le début, ou presque, de sa relation avec Grégory et il refuse d’admettre que Neill puisse être le seul à y voir clair. Les évènements récents le poussent également à s'inquiéter...



Rex Hallorhan

Si Alexy devait dessiner sa propre définition du mot « amitié », il représenterait sans aucune hésitation le visage de Rex. En fait, non. Rex est bien plus qu'un ami. Alexy le dit haut et fort : c'est son frère. Ils se sont rencontrés lors de son arrivée à New-York, alors qu'il n'était encore qu'un petit français totalement perdu dans cet autre continent. Entre eux, le courant est immédiatement passé. Peter est mort peu après. Ils avaient beau ne pas encore très bien se connaître, Rex était déjà là. Il est toujours là, quoi qu'il arrive. Le temps où ils n'étaient que deux adolescents pré-pubères est à présent bel et bien révolu. Les jours vont, viennent, sont plus ou moins beaux, plus ou moins gais, mais il y a une chose qui résiste et saura résister au temps : leur amitié. Que ce soit pour dévorer une pizza végé devant l'intégrale de Pokémon, se déguiser en duo, se lancer divers défis tous plus stupides les uns les autres, s'envoyer plus de sms que deux filles ou accourir en moins de cinq minutes quand l'un d'entre eux va mal, ils sont toujours là. Après tout, Rex et Alexy, Alexy et Rex, personne ne saurait les séparer, pas vrai ?


Marilyn Kennedy

Première amie en arrivant à New-York, premier amour, première fois. A vrai dire, Marilyn est la « première beaucoup de choses » pour Alexy et leur relation a rapidement semblé immuable, peu importe le temps qui passe et les évènements aléatoires de l’existence. Il fut un temps, Alexy partageait avec elle autant de choses qu’avec Rex, à la différence qu’il ne l’a jamais considérée comme une meilleure amie à proprement dit. Il n’a de toute façon jamais su qualifier cette relation bien trop ambigüe et précisons que le jeune homme ne supporte guère de l’imaginer dans d’autres bras. Toutefois, depuis qu’il est avec Grégory, l’individualisme dont il fait preuve semble l’éloigner de certaines personnes… Le temps va, vient, et passe. Et Marilyn, dans tout ça ?


Nom Prénom ϟ Lien

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



(c) D O U D O U W



_________________



LET US BREAK THE SILENCE



Dernière édition par Alexy Taylor-Reed le Mer 13 Mar - 15:15, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Ven 9 Nov - 12:02




Mes amis




« Un ami, rien qu'un ami, c'est aussi précieux qu'une vie. »

[Bernanos]



Abigael Bailey

Les amis ça va, ça vient, et parfois, il arrive que leurs deux mondes s’accrochent et se mélangent quelques instants durant. Abigael est de ceux-là. Alexy ne le connait guère, à vrai dire, mais il admire sincèrement l’imagination dont il fait preuve. Ils se ressemblent énormément à ce niveau et c’est toujours un réel plaisir de partager quelques coups de crayon, sans penser à rien d’autre.



Alphonse B. De La Cour

Alphonse est à Alexy ce que Maître Yoda est à tout Padawan digne de ce nom : un maître vénéré. A la base simple professeur de dessin et de peinture, il est devenu bien plus que cela. Alexy sait qu’il peut trouver en lui non seulement un artiste hors pair, mais également une oreille attentive, quelque soit le sujet abordé. Il l’aime énormément. S’il y a un conteur en qui Alexy a foi, c’est bel et bien Alphonse. Une sublime lumière parmi l'obscurité humaine.



Angie R. Cooper

Si la douceur avait un nom, il porterait de toute évidence celui d’Angie et son visage d'ange. Plus qu’une amie, elle est une perle blanche à protéger et chérir – et Alexy sait que pour cela, Rex sera le premier à répondre présent. Il aime lui parler et voir en elle naître des étoiles dans les yeux, elle est toujours une petite étincelle de bonheur et de joie. Angie, c’est une princesse des temps modernes, tout simplement. Une vraie fille, comme on n'en fait plus de nos jours.


Cassie A. Dawkins

Il l’avait repérée, la petite blonde, au lycée, il y a déjà un bon moment. Non seulement parce qu’elle était carrément mignonne, mais surtout parce qu’il y avait cette aura de conteuse autour d’elle. Et puis… Elle est morte. C’est triste, mais Alexy ne la connaissait pas, alors tant pis. Le destin fait bien les choses, puisque finalement, les deux en âmes en perdition qu’ils étaient sont tombées l’une sur l’autre. Ils ont immédiatement accrochés, malgré leur univers différent. Ils ne font pas de promesses inutiles mais ils parlent beaucoup, ils parlent bien, ils parlent sans aucune limite, ils osent même profiter, ensemble. Sans doute se sentent-ils aussi proches depuis qu’ils ont réalisé que tous deux avaient jonglé étroitement avec la Mort elle-même.


Clothilde Dust

Ils se sont toujours bien entendus, tous les deux. Si Alexy s’est à la base, approché de Clochette, c’était uniquement à cause de son rôle de conteur. Seulement voilà, ils ont accroché plus rapidement que prévu et il lui semble même qu’à un moment donné, il en est tombé amoureux. Un petit peu, seulement. Enfin tout cela appartient désormais au passé, mais elle, qu’est-ce qu’elle ressent ?


M. Danka Tolstokojev

A la base, Danka n’était qu’une amourette de vacances, ni plus ni moins. Elle lui plaisait beaucoup avec ses cheveux couleur barbe à papa et il fut un temps où les deux petits frenchies s’aimaient vraiment. Cela n’a pas duré, leur relation n’était pas faite pour tenir sur le long terme et tous deux le savaient. Actuellement, ils se sont retrouvés de l’autre côté de l’Atlantique, à New-York. Ils sont amis et seront présents l’un pour l’autre dès que besoin sauf que… C’est plus compliqué que cela et il persiste un petit « mais » incompréhensible. Pas vrai ?



Elliot O. Reed

Elliot, Elliot, Elliot… Dans cette famille de fous, il n’était pas étonnant de voir débarquer une cousine âgée de plus de vingt ans dont tout le monde ignorait l’existence jusqu’alors, sauf peut-être Lucienne. Alexy a toujours eu du mal avec les filles trop « filles », trop superficielles, trop tout. Elliot, elle est différente et il l’aime presque autant que Jessica. Précisons aussi qu’elle est à l’origine d’une bonne partie de ses tatouages.


Isabel Kinson

Si Isabel et Jordan n’avaient pas été là, Alexy n’aurait sans doute jamais découvert l’existence des conteurs, ou alors bien plus tard. Toutes les deux, elles lui ont appris tout ce qu’il devait savoir sur le sujet, sur sa vraie nature, sur celle des conteurs et celle des personnages Disney en général. On peut dire qu’elles ont toutes les deux été d’excellents professeurs. S’ils ne sont pas particulièrement proches et ne se voient guère régulièrement, il continue de beaucoup les apprécier toutes les deux. Depuis leur première rencontre, on peut dire que grâce à elles – ou en majeure partie, du moins – Alexy a fait un bon bout de chemin.



Javotte Quine

Javotte… Peut-on dire qu’elle appartient au passé ? Alexy n’en sait trop rien, puisqu’ils ne se sont pas vus depuis plus d’un an maintenant. Il fut un temps où tous deux étaient amis, ou presque. Se chamailler et s’envoyer des vannes à tout va était devenu leur quotidien, un jeu plus qu’autre chose. Il a su voir plus loin que la peste que la Quine peut être, et précisons également qu’il n’a jamais franchement hésité à la remettre à sa place non plus.


Jessica Klein

Jessica et Alexy ont toujours été très proches, peut être même plus que des cousins. Il suffit de regarder les photos de l’époque où ils marchaient tout juste et se retrouvaient tous les deux en vacances chez Lucienne… Mais bref, passons. Aujourd’hui encore, ils sont de réels confidents. Non seulement en tant que conteur mais surtout en tant que cousin aimant, Alexy s’est promis de veiller sur Jessica. Tous les deux, c’est à la vie, à la mort.


Jim Hawkins

Jim, comme dirait Alexy, c'est « un bon pote ». Ils ont passé leurs années lycée ensemble, en ont profité pour partager quelques fous rires divers et variés. S'ils ont tous les deux séché quelques cours pour aller se promener – ils jugeaient que refaire le monde à leur manière une cigarette entre les lèvres était beaucoup plus intéressant que d'écouter Monsieur Flagnangnan leur débiter toute une série de dates pendant des heures interminables. Mais très sincèrement, maintenant que cette période-là est révolue, Alexy ignore s'il gardera longtemps contact avec Jim – surtout qu'il a, avec tristesse, entendu dire que Hawkins avait été envoyé en prison. Mais quoi qu'il en soit, le revoir lui fera toujours plaisir.


Jordan Bradbury

Si Isabel et Jordan n’avaient pas été là, Alexy n’aurait sans doute jamais découvert l’existence des conteurs, ou alors bien plus tard. Toutes les deux, elles lui ont appris tout ce qu’il devait savoir sur le sujet, sur sa vraie nature, sur celle des conteurs et celle des personnages Disney en général. On peut dire qu’elles ont toutes les deux été d’excellents professeurs. S’ils ne sont pas particulièrement proches et ne se voient guère régulièrement, il continue de beaucoup les apprécier toutes les deux. Depuis leur première rencontre, on peut dire que grâce à elles – ou en majeure partie, du moins – Alexy a fait un bon bout de chemin.


Katie Feist

La voisine. Si Alexy avait eu un deuxième meilleur ami masculin à qui il pouvait confier beaucoup de choses, probablement aurait-il pris les traits de Katie. Même si… Bon, elle a un peu trop de poitrine et pas assez de choses dans le caleçon pour cela, mais cela revient au même. Ils sont proches et il n’était pas rare qu’ils passent la nuit ensemble, avant qu’il n’emménage avec Grégory. Il n’a cependant jamais été question d’attirance entre eux, puisqu’Alexy préférait bien plus la jeter toute habillée dans la piscine, la réveiller avec le moins de douceur possible ou lui faire subir toutes ses idées révolutionnaires.



Peter Hellinghton

Petichou, un ami précieux. Pas forcément le plus proche, mais il est de ceux sur qui Alexy pourra toujours compter. Ils se sont rencontrés alors que Pete se faisait agresser et grâce à son pouvoir, Alexy a su l’aider. Depuis, ils ne se sont jamais quittés et Peter a été plus que présent pour lui après ses agressions, lors de son séjour à l’hôpital et même après. Du fond du cœur, Pete, merci.


Wolfgang Van Hallen

Wolfgang et Alexy se sont longtemps entraidés pour permettre à leur pouvoir de conteur de se développer. Ils n’ont jamais été proches plus que cela, mais c’était amplement suffisant. Ils ont accrochés, se sont éloignés avec le temps, lentement, lentement, lentement… mais surement. Et quand Alexy a appris pour l’état de santé de Wolfy, cela lui a fait un choc. Vraiment.


Yann Martin

Il lui manque, son Yannou. Yann, c’est un ami en or, plus âgé, mais qu’importe ! Il faisait rêver Alexy avec ses histoires, il a su l’aider quand ça n’allait pas forcément et d’une certaine manière, c’est lui qui lui a appris à vivre. Mais comme c’était prévu depuis la nuit des temps, Yann est parti, seul. Il n’était pas fait pour être un animal en cage, emprisonné à New-York, c’était écrit. Alexy a eu quelques nouvelles depuis et il espère du fond du cœur le revoir un jour ou l’autre. Alors oui, il le dit et il le répète, Yann lui manque, mais il n’est pas triste pour autant car il sait que son ami a enfin trouvé le bonheur. Et ça, c’est le principal.


Nom Prénom ϟ Lien

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



Nom Prénom ϟ Lien

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Nom Prénom ϟ Lien

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla




(c) D O U D O U W



_________________



LET US BREAK THE SILENCE



Dernière édition par Alexy Taylor-Reed le Ven 22 Mar - 10:05, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Ven 9 Nov - 12:03




Mes emmerdes




« C’est tellement mystérieux, le pays des larmes. »

[Saint-Exupéry]


Jeff Bond

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Oscar Reed

Monsieur Walt Disney a fait un travail remarquable, Alexy l'avoue volontiers, surtout avec ce spécimen-ci. Nous avons un Scar pourri jusqu'à la moelle, plus que fidèle au personnage que tout autre, probablement. Oh bien-sûr, conteur ou non, il n'aura jamais l'idée folle d'aller lui chercher des noises, mais... A partir du moment où Alexy est marié avec son fils, la donne change du tout au tout. La fin de Scar approche et le conteur craint les répercussions sur Grégory, véritablement. D'ici là, que personne le touche. Personne. (Mais que faisait-il dans un hôpital pour enfants, au juste ?)


Automne Von Hogflume

Ils étaient deux, Alexy était seul. Probablement la rencontre aurait-elle mal terminé, oui.... Mais l'intervention d'Automne fut aussi inespérée que brève et douloureuse. Cette soirée lui a coûté un tshirt, simplement. Les deux autres y ont laissé la vie, égorgés sous ses yeux impuissants. Depuis, il y a tout ce sang, dans sa tête, dans sa mémoire, sur ses mains, sale, répugnant. Il lui colle à la peau et Alexy n'est pas assez fort pour l'arracher. Y parviendra-t-il jamais, d'ailleurs ?


Eva Garance

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Isabelle Thomson

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


George Brewer

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Gavin Thomas

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Hans Schoenberg

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Nathan Reed

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Ludlow Cheshire

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



Prénom Nom

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla




Prénom Nom

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



(c) D O U D O U W



_________________



LET US BREAK THE SILENCE



Dernière édition par Alexy Taylor-Reed le Mar 26 Mar - 21:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Ven 9 Nov - 12:03




Et les autres





« Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. »

[Saint-Exupéry]



Alicia Snow

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Alroy Flanagan

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Amélia Leverson

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Anouk G. Davis

Dans chaque famille, il existe un boulet que les autres préféreraient enterrer, oublier, renier. Avant, Alexy pensait qu'il s'agissait de Drew, son cousin au niveau d'intelligence inférieur à celui de la mer. Et puis un jour, il a découvert Anouk. Enfin, pas exactement, mais il ne tardera pas à le faire. Alexy n'a que très moyennement apprécié son appel qui consistait à le traiter d'extra-terrestre. Les « sorciers », « monstre », il en a déjà suffisamment avalé depuis sa dénonciation dans le Times, merci bien. Soi-disant cousin ou pas, Alexy n'aura pas peur d'aller le voir en face pour lui expliquer sa façon de concevoir les choses et de gentiment lui demander de bien vouloir arrêter avant qu'il ne s'énerve. Après tout, Anouk est loin de l'inquiéter plus que ça.


Claude Frollo

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Clemens V. Marat

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Eddy Stapletone

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Erik Javert

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Esmeralda Ponce

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Hate Darling

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Julia Stelbrings

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Jwan J. Stark

Jwan c'est... Jwan, c'est le prénom qu'Alexy citerait si on devait lui demander son idéal féminin – même si le mot « fantasme » serait plus approprié. Un regard qui vous transperce de part en part, un sourire digne des plus grandes stars hollywoodiennes, et des formes qui... Oh. Mon. Dieu. Un corps tellement parfait, surtout. Autant le dire clairement, JJ, ses fesses de rêve et son décolleté généreux ont fait rêver Alexy plus d'une fois. Il a beau, actuellement, être raide dingue de Grégory, sa vision de « JJ, la femme parfaite » ne changera pas pour autant. Sinon, il l'apprécie réellement ; et pas uniquement pour son physique. Si, si, je vous assure !


Liesel J. Stone

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla

Pocahontas Red Elk

Pocahontas, douce Pocahontas. Si Alexy avait du l'imaginer avant de la voir, certainement ne se serait-il pas trompé de beaucoup à propos du caractère de la jeune femme. Ils se sont rencontrés à l'hôpital, l'hiver dernier, ils n'avaient jamais entendu parler l'un de l'autre. Dans le cadre d'une action bénévole pour une association dont Alexy a oublié le nom, elle lui a proposé d'adopter Oskar. Certainement ignore-t-elle combien elle lui a fait plaisir ce jour-là et combien cette petite boule d'amour le comble jour après jour – pour ne pas dire qu'il entretient, avec son chien, une relation quasi-fusionnelle. Malgré qu'ils ne se soient parlé qu'un court labs de temps, Alexy peut déjà affirmer qu'il apprécie énormément la jeune femme. Il ignore si leurs chemins seront un jour amenés à se recroiser mais quoi qu'il en soit, il lui souhaite tout le bonheur du monde, elle a l'air de le mériter.


Ryan Dawkins

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Nom Prénom ϟ Lien

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Nom Prénom ϟ Lien

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Nom Prénom ϟ Lien

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla



(c) D O U D O U W



_________________



LET US BREAK THE SILENCE



Dernière édition par Alexy Taylor le Dim 2 Déc - 22:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Dim 2 Déc - 16:38

Je pense avoir oublié personne. Maintenant j'ai 50 liens à rédiger Laughing

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Jeff Bond
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 3/3 ♥

Nombre de messages : 1696
Age : 37
Date d'inscription : 28/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 35ans.
Profession: Avocat, meneur de Bond&Associés ; Criminel indépendant.
Situation Sentimentale: à ces dames ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Dim 2 Déc - 18:29

N'oublie pas de spécifier que je suis ton futur amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Peter Hellinghton
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Libre

Nombre de messages : 1100
Age : 25
Date d'inscription : 13/11/2011



Feuille de personnage
Age du personnage: 22
Profession: Avocat (stage - Bond&Associés)
Situation Sentimentale: Célibataire (mais n'a plus son âme alors de toute façon ...)

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Dim 2 Déc - 19:48

mes emmerdes avec Jeff juste en grand c'est juste beau j'avoue *arrête de flooder sur sa même pas fiche de lien!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Dim 2 Déc - 20:18

Absolument, Jeff Rolling Eyes

Peter, spèce de groupie !

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Grégory Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pas de nouveaux sujets ♥

Nombre de messages : 9243
Age : 31
Date d'inscription : 16/01/2009



Feuille de personnage
Age du personnage: 27 ans
Profession: Directeur d'une école privée.
Situation Sentimentale: Marié

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Dim 2 Déc - 21:55

Suspect

_________________
***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.my-fairy-tales.org


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Lun 3 Déc - 6:41

... On a un lien Alexy-Amélia ? Razz

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Lun 3 Déc - 16:25

J'sais pas, je l'avais dans mon ancienne fiche Laughing

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Lun 3 Déc - 19:43

... Ben pourquoi pas Laughing
Ils se sont aperçus à la soirée Halloween chez Ludlow il me semble, tu veux rester là-dessus ou développer ?

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Lun 3 Déc - 19:43

Aaaaaaah, oui, exact. C'est toi qui voit, développer pourrait être sympa !

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Lun 3 Déc - 20:00

Oui, si tu as envie d'un perso de conte à aider :héhé:
Sinon, Amélia est sensée enquêter sur Jeff, si ça peut t'intéresser ^^

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Lun 3 Déc - 20:03

Pour X raison elle aurait pu être amener à deviner qu'Alexy et Jeff sont liés ?

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Alphonse B. De La Cour
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Prenez un thé et patientez SVP ♥

Nombre de messages : 4746
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 32 ans
Profession: Peintre
Situation Sentimentale: Heureux marié ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Lun 3 Déc - 20:23

C'est possible, oui :ben: Comme elle sait que Jeff est dangereux, elle pourrait avoir contacter Alexy pour l'aider...

_________________

I'm a phoenix in the water
A fish that's learned to fly
 'Cause they say home is where your heart is set in stone, is where you go when you're alone, is where you go to rest your bones. It's not just where you lay your head, it's not just where you make your bed. As long as we're together, does it matter where we go?

Just click ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Mer 9 Jan - 17:13

Un lien ?
Revenir en haut Aller en bas


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Sam 12 Jan - 15:39

Al, ça marche \o/

Matthew, une idée?

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Sam 12 Jan - 20:36

Et bien je ne sais pas ton histoire mais est-tu encore étudiant ?
Revenir en haut Aller en bas


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Sam 12 Jan - 20:40

Je te renvoie au premier post de cette page et à mon profil Laughing

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Sam 12 Jan - 20:42

Alors je sais pas comment sont les études d'art mais sinon on pourrait dire que je t'ai eu plus jeune en tant qu'élève et qu'un lien d'amitié s'est tissé parce que j'ai été touché par ce que tu fais niveau art.
Revenir en haut Aller en bas


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Sam 12 Jan - 20:44

Professeur de littérature, ça colle pas. Alexy est à là NY art school, c'est une école de dessin/peinture, tout ça. La littérature, ça l'intéresse pas, en plus Razz Il déteste lire

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Sam 12 Jan - 20:46

Bon alors sinon partons autrement ^^ Est-ce que dans le cadre de tes études il t'es arrivé de faire des expositions pour montrer ton art. Matthew est un féru d'art donc pourquoi pas partir là dessus.
Revenir en haut Aller en bas


Alexy Taylor-Reed
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : Pris, pris, et pris.

Nombre de messages : 4165
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: Vingt-deux ans.
Profession: Fraichement diplômé de la NY school of visual arts ; artiste dessinateur et papa à plein temps ; et puis aussi auteur de BD, garagiste et patron du Grease Monkey, prof de dessin...
Situation Sentimentale: M'sieur le Maire ♥

MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Sam 12 Jan - 20:47

Non plus, en fait ^^ Alexy étant seulement en 1e année. Mais avec Greg vous avez un lien, déjà, ou pas ?

_________________



LET US BREAK THE SILENCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexy Taylor - We're going nowhere   Aujourd'hui à 17:07

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexy Taylor - We're going nowhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Liens entre vos Personnages-