AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Fiche d'évolution d'Eva Mara Garance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



MessageSujet: Fiche d'évolution d'Eva Mara Garance   Dim 2 Oct - 15:44

At the beginning...

Je suis Eva Mara Garance, et une des plus mauvaises conteuses qui soient. Je ne m'attache à rien ni personne, libre comme l'air, car je suis née libre, et je mourrai libre. Rien ne m'agace plus que le destin tout tracé de ces maudits personnages de conte qu'on ne peut qualifier d'humains. Tout au plus peut-on jouer avec eux, les faire souffrir puis les détruire, car ils n'auraient jamais dû exister. Et nulle souffrance en mon coeur pour eux n'apparaîtra jamais. Ils ne sont pas...humains.
Je suis venue de Lettonie pour aller à New York, cet endroit où semblent se concentrer tous les personnages de conte. Libraire dans la même librairie que Jessica Klein, bien que détestant la fiction, je suis aussi employée occasionnelle de la maison close "Aux fantasmes" pour arrondir les fins de mois, par plaisir et par curiosité.

Première rencontre notable dans la ville, celle avec Maeva Krüger, une avocate, que j'ai croisé dans un bar. On a discuté ensemble, parlé de nos vies et de nos manières de voir le monde, même si je n'ai pu avoir ses confidences qu'en la forçant un peu à avoir confiance en moi, grâce à mon don. Si toutes les rencontres pouvaient être aussi paisibles et joyeuses...
...La suivante ne le fut pas. Javert, l'inflexible inspecteur Javert, que je haïssais depuis longtemps pour son absence de vie et sa morale, je l'ai croisé à la fin d'une nuit de travail à la maison close. Nous avons fait le jeu du chat et de la souris pendant un instant, moi essayant de le déstabiliser, lui cherchant comment m'arrêter. La situation a basculé quand il s'est mis en tête de m'emmener en prison. Regrettable erreur, je l'ai alors forcé à voir l'âme qu'il y avait en lui. Autre regrettable erreur, le spectacle de l'empereur des diables soudain déchu m'a alors émue d'une manière inexplicable, et il a essayé de me tuer. Depuis, la haine et la guerre entre nous deux ne cessera jamais, jusqu'à ce que l'un meure enfin.

Les doutes sont donnés sur moi-même et ma mission de conteuse. Mais la malchance continue à jouer : peu après, alors que je reprends un peu d'assurance, c'est au tour de Clopin de me piéger. Croyant lui dire son avenir prévu du conte sans crainte, il arrive à me menacer pour dire tout ce que je sais au sujet de Frollo et Esmeralda. Puisse cela au moins servir à détruire le conte de Notre-Dame, comme je l'espère. Lui du moins, a perdu la complète estime que je lui portais.
Craquant enfin, hésitante, je vais voir un des plus anciens amis de New York, Gabriel Lockheart, mauvais conteur comme moi. Son aide et ses conseils, même s'ils ne correspondaient pas tout à fait à mes idées, me furent précieux.

Cette reprise d'assurance me permet de continuer un temps à vivre comme si Javert n'était jamais passé dans ma vie. Cela me permet de faire quelques sympathiques blagues à la librairie "A travers le miroir", avec ma cow-girl de collègue, Jessica Klein, un soleil ambulant de vie et d'innocence. Mais il s'avère qu'elle commence à beaucoup trop s'attacher à moi, et l'humanité revient quelque peu en moi quand je la regarde. C'est donc décidé, elle sera la prochaine victime des conteurs, au cours d'un dîner organisé chez Clemens que j'ai promis de lui présenter. En parlant de Clemens...

...Clemens V. Marat partage ma vie depuis bien quatre mois, et a presque réussi à me faire une blague, j'ai répliqué par une autre. Puis on est passé aux choses sérieuses, et malgré moi, j'ai encore parlé de Javert dont l'influence continue à se faire sentir. Il faut donc en finir avec lui. Au tour de mon amant de lancer ce que je crois être une autre blague : il aimerait un enfant. Avec nous deux comme parents. Mon rire est trop sincère pour qu'il l'apprécie, et, humilié, il me retourne alors de l'intérieur avec un discours comme on ne m'en a jamais sorti, me renvoyant face à l'enfant égoïste, cruelle et sans coeur que j'ai toujours été. La maturation se fait alors, et bien qu'il m'ait désormais appris comment le craindre ou comment me détester moi-même...j'ai témoigné de ma volonté de rester dans sa vie, pour toujours, en me mariant s'il le fallait. Une existence sans lui n'est qu'un fantôme de vie réelle.

Les choses deviennent alors froides entre nous deux, d'autant plus que Eva Faust a joué un sale tour à tous les conteurs, les privant de leur sens ou pire. Mon sens du toucher devient totalement perdu, et tous les conteurs cherchent une solution pour arranger la situation qui pourrait détruire bon nombre d'entre nous.
Le dîner prévu pour anéantir Jessica arrive enfin. Et ne se déroule pas comme prévu...[à compléter]

Mariée. Enceinte. Deux mots que je déteste malgré tout mon amour pour Clemens. Puisse la rencontre avec Sawyer Ryder me faire oublier, un bref temps, cette vie que je n'aurais jamais pensé faite pour moi...


Dernière édition par Eva Garance le Dim 8 Avr - 19:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche d'évolution d'Eva Mara Garance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Fiches d'évolution-