AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Norman Weimberg ; PS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité



MessageSujet: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 17:20






Norman Paul Wagner Smith Weimberg












arrive discrètement sur la scène, regardant de tous les côtés, comme en proie à une angoisse immense.
Je... bonjour, je suis la narratrice qui a été virée par Norman il y a quelque temps. Il disait que je ne faisais pas bien mon travail et que j'en disais trop et... il a préféré prendre le relais. Je pense que j'ai le devoir de vous mettre en garde, parce que... je suis quelqu'un de bien !

Avant tout, Norman est le propriétaire du casino club Le Poker Face, il l'aime plus que sa propre mère et la vendrait avec livraison gratuite si jamais quelqu'un voulait le lui reprendre. Il est dingue ! Il passe toutes ses soirées dedans, dors jusqu'à une heure de l'après midi parce qu'il s'est couché tard le soir... Des fois, il lui arrive de dormir jusqu'au soir ! C'est un taré, moi, je vous le dis ! C'est comme une bête il dort la journée et chasse la nuit. Je dois aussi vous préparer à l'accoster, si vous en avez le courage... Avant tout, n'allez pas le voir, c'est la première chose que je peux dire. Si vous le faîtes tout de même - mais par pitié, rebroussez chemin ! - contentez -vous d'un bonsoir aimable et c'est tout. Si vous vous embarquez dans quelque chose, je ne serais responsable de rien !

Sa réaction sera variée. Il y a plusieurs points importants ; votre sexe, votre âge et votre classe sociale. Tout d'abord, Norman a une vision bien à lui de la femme. Et de l'homme. De l'Homme en général, en réalité...

Une femme est un danger potentiel. Norman n'aime pas les femmes. Il ne les aime que lorsqu'il joue. Une femme est dangereuse mais aux cartes c'est tout le contraire ; on peut la séduire, la berner, et la laisser à la fin du jeu. Le problème c'est qu'à force, il s'est mis à en faire de même dans la vie réelle, et ça lui est resté. Norman est un coincé du point de vue émotionnel, je vous le dis tout de suite ; il est in-ca-pable de ressentir un sentiment clair et net. Il changera d'avis tout le temps. Au fond tout ce qui l'intéresse, c'est sa propre personne, son argent, et son club. Donc mesdames, de grâce, ne tombez pas sous son charme - vous irez rarement jusqu'à la première nuit. Norman est un gentleman, un allumeur, un dragueur, un Dom Juan, ce que vous voulez, mais il vous fera brûler dès le premier soir. Paroles. Mots doux. Gestes affectifs. Et ce sera tout. Norman ne peut pas aimer une femme. Il ne sait pas, il ne connait pas. Ais-je déjà dit qu'il était déréglé du point de vu mental et affectif ? Ses troubles obsessionnels-compulsifs font de lui un extra-terrestre paranoïaque et renfermé. Norman est juste un mur de marbre et rien d'autre. Non, ne dîtes pas que chaque être humain est bon au fond et qu'on peut le sauver. Il n'y a rien à sauver en lui. Norman n'est rien. Norman est une pierre.
Nous passons ensuite aux messieurs. Suite du danger potentiel. Norman n'aime pas les hommes dans tous les sens du terme. Ni dans la vie, ni dans le jeu. On ne me peut pas séduire un homme au jeu alors il faut le détruire brique par brique. Nous revenons dans l'obsession et dans la destruction, et vous comprendrez bien vite qu'il ne s'agira que de ça dans la suite. Un homme est donc un objet pratique qu'il faut éliminer dès qu'il devient ennuyeux.
Les amis sont trompeurs. Les amours sont faux. Les ennemis sont destructeurs.

Votre âge déterminera votre niveau mental et psychologique, et si vous pouvez oui ou non accéder au cabaret. Curieusement, Norman est plus intéressé par la tranche d'âges des jeunes... Non pas qu'il a des idées perverses à l'égard des plus jeunes mais il trouve le cerveau d'un enfant particulièrement intéressant. Alors, parents, gardez vos enfants et sauvez-les d'une fin affreuses... Publiquement, Norman est adorable avec vos mômes et vous amadoue très rapidement, mais même MOI je n'ai jamais su ce qui c'était passé avec Antoine, le petit orphelin à Vienne... J'ai cru apprendre qu'il avait sauté d'un pont en criant qu'il était champion de natation.

La classe sociale est des plus importantes. Faîtes partie de la moyenne si vous voulez espérer seulement qu'il vous regarde... Avec ceux de la haute, il est tellement hypocrite qu'il en oublie ce qu'il raconte et va même jusqu'à ce contredire. La très haute société, ce sont ses meilleurs amis. Ais-je déjà énoncé le fait que Norman était appelé "Prince" ?

Il y a encore quelque points importants que vous devez savoir, alors écoutez-moi très attentivement... une musique terrifiante surgit à l'arrière - surtout, une ombre avec un poignard apparaît à l'arrière, ne vous laissez jamais... la lumière s'éteint.









    ○○ ADHÉRENTS DU POKER FACE ; Ceux qu'il aurait remarqué d'une manière ou d'une autre, que ce soit positif ou négatif. Sachez juste qu'il voit tout, qu'il entend tout, et qu'il sait tout.

    ○○ JOUEURS/ADVERSAIRES ; Des personnes contre qui il aurait joué. Allons, ne ragez pas... Vous ne pouvez simplement pas gagner contre Norman. C'est impossible ; il triche.

    •• UN COUPLE QU'IL VOUDRAIT BRISER ; Sans raison apparente. Norman est tordu, il n'a pas besoin d'excuse pour faire ce qu'il fait.

    ○○ DES JEUNES FEMMES A PIÉGER ; Et ça fait mal.

    •• UN HOMME DANS L'ART ; Pour tenter de lui faire comprendre quelque chose dans cette matière.

    ○○ DES EMPLOYÉS AU POKER FACE ; Barman, serveurs/serveuses, musiciens, sécurité, ménage...

    ○○ DES MINEURS ; Parce qu'il aime bien les enfants.

    •• DES PERSONNES L'AYANT CONNU DANS LE PASSÉ ; Lorsqu'il s'appelait encore Paul Smith. Il a pas mal voyagé.

    •• AMIS D'ENFANCE ; Amis de Londres, qu'il aurait enterré ou sauvé du bac à sable.

    •• FAMILLE ; Proche ou éloignée - Haute voir très haute société.

    •• DES MÉDECINS ; Pour lui annoncer qu'il a de sérieux troubles émotionnels et psychologiques - lien négatif d'avance, je préviens ; pour éventuellement l'aider.

    ○○ DES RIVAUX ; Il y en a toujours quand on a beaucoup d'argent.

    •• DES HOMMES DE MAIN ; Pour faire le sale boulot à sa place. Il paye cash.

    ○○ ENNEMIS ; Places illimitées, gratuites et sans réservations.


○○ ; illimité.
•• ; limité.
FREE ; TAKEN






Dernière édition par Norman Weimberg le Dim 4 Déc - 20:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 17:20






SOUS L'AILE BIENVEILLANTE DU POKER FACE
Boulot












    Mademoiselle QUINE JAVOTTE




    Attrape moi si tu peux.





    Le poker est une famille de jeux de cartes comprenant de nombreuses formules et variantes. Il se pratique à plusieurs joueurs avec un jeu généralement de cinquante-deux cartes et des jetons représentant les sommes misées. Les séquences de jeu alternent distribution de cartes et tours d'enchères. Le but du jeu est de remporter les jetons des adversaires en constituant la meilleure combinaison de cinq cartes ou en leur faisant abandonner le coup. Le poker est un jeu d'argent, la structure du jeu impose donc la plupart du temps, et ce dans toutes ses variantes, que le joueur investisse une somme de départ (fut-elle minime), la cave : le score d'un joueur est matérialisé par ses gains financiers. La cave représente le montant de jetons de départ de chaque joueur, sujet aux fluctuations des gains et des pertes. La maîtrise du jeu suppose une connaissance au moins intuitive des probabilités de distribution des mains, des probabilités et mécanismes de leurs améliorations dans la variante jouée, et surtout, une excellente maîtrise de la psychologie du jeu et de ses adversaires.





    Madame RED ELK POCAHONTAS




    Vétérinaire.





    La vétérinaire de mes animaux - notamment du tigre et des piranha. Elle a un bon salaire - trop bon même - et il n'y a absolument rien à signaler. Je la vois rarement mais elle me semble d'une naïveté et d'une gentillesse sans pareille...





    Mademoiselle WOOD MAËLLE




    Adversaire.





    Vu plusieurs fois au Poker Face. Mademoiselle Wood semble assez mauvaise joueuse... Et c'est bien amusant ! Voir son visage se tendre, ses sourcils se froncer, ses lèvres se pincer en regardant ses cartes. Ses mains se crisper sur les cartes lisses, puis enfin la voir quitter la table avec une impression de défaite. Elle n'a encore jamais gagné contre moi, et ça ne risque pas d'arriver, mais qui sait peut être un jour pourrions nous prendre un verre... Avant sa défaite.





    Mademoiselle KLEIN JESSICA




    Défi malsain.





    C'était une très jolie rencontre, à la libraire. Je suis arrivé - avec deux gars deux fois plus grands que moi de chaque côté, lunettes de soleil, armes dans la poche, la totale - pour venir chercher un livre. Cette gentille jeune femme m'a très poliment renseigné que l'édition que je demandais n'était pas disponible... Et je n'ai pas réagi.
    Au départ je me suis dis ' c'est l'amour ou quoi ! ' mais maman m'a dit que ne pas crié sur quelqu'un d'innocent parce qu'il n'y avait pas la bonne édition du livre ne voulait pas forcément dire tomber amoureux. J'étais rassuré. Ça sert une mère, de temps à autres.
    Comme je venais souvent à la libraire après - je suis un très grand lecteur - nous avons fait connaissance. Et plus facilement qu'avec d'autre, je me suis mis à engager la conversation. En réalité, nous aurions pu êtres de bons amis... si elle ne m'avait pas dit qu'elle était en couple et folle amoureuse de son prince.
    Je crois bien que j'ai très mal pris cette nouvelle. Tout d'abord parce que je n'étais pas d'accord, ensuite parce que j'en avais vraiment ras-le-bol qu'elle me raconte qu'il lui avait fait un câlin la veille, qu'elle l'aimait à la folie et tout et tout. Franchement c'était un peu trop. Alors, laissant de côté ma couverture d'hypocrite né, je lui ai dis très nettement que ça n'allait surement pas durer, et qu'elle ne devait pas trop s'attacher parce que ça pouvait lui faire mal par la suite... Et il est vrai que j'ai le mauvais sentiment, très au fond de moi, qu'elle ne devrait pas être avec ce type. Je ne sais pas vraiment ce que c'est, soit de la jalousie, soit autre chose.
    Dans tous les cas, elle a très bien pris ma remarque - chacun son avis après tout - mais moi, j'ai pris ça comme un grand défi malsain. Ils ne seront plus ensemble, d'ici peu, je le sais. Navré, ma belle Jessica, mais on ne me contredit pas.
    Et je ne partage pas.












Dernière édition par Norman Weimberg le Dim 11 Déc - 14:27, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 17:20






LE MONDE COMME NOUS LE VOYONS
Négatif












    Mademoiselle EROTAS RAPHAELLE




    Cupidon moderne qui fait très mal son boulot.





    Après avoir dépouillé les livres de mythologie, je suis passé à la métaphysique puis à la sorcellerie. J'ai finis par découvrir que Cupidon existait vraiment. Mon rêve ne m'avait donc pas trahit... L'histoire est très simple ; j'ai fais un rêve, une certaine nuit, me prévenant que j'allais tomber très amoureux d'une fille. Dans ce rêve je me faisais clairement transpercé par une flèche ! Je connaissais toute les circonstances exactes, les détails, comment et où la flèche devait frapper, alors j'ai fais de mon mieux pour que cela ne se produise pas. Et comme vous pouvez le voir, je suis toujours célibataire - et très fier de l'être.
    Je ne peux pas expliquer tout ça. Croire tout d'abord qu'un rêve puisse me sauver la mise, que Cupidon nous fasse tomber amoureux de force avec des flèches magiques, et enfin que Cupidon soit une femme ! Je ne sais pas comment le lecteur se l'imagine, mais moi, je peux vous dire que je voyais toujours un môme avec un arc, des petites ailes et une feuille d'érable là où je pense. J'ai eu un peu peur, sur le coup. A quoi ressemblerait le monde si des gens magiques existaient ? Par exemple des gens qui pourraient se rendre invisible et vous poignarder dans le dos comme ça, d'un coup ? On ne serait plus en sécurité nulle part, même chez soi.
    Quoi qu'il en soit, cette petite dame va devoir payer pour le coup qu'elle a voulu me faire... très bientôt, nous nous reverrons. Et je ne suis pas du genre à perdre du temps en paroles inutiles. Elle a voulu me berner ? Alors nous allons jouer en professionnels.





    Monsieur CLOPIN




    Clébard de première.





    Ce garçon va être retrouvé pendu dans l'allée centrale de son sale cartier. Il ose s'attaquer à plus grand que soit ? Alors il va voir de quel bois je me chauffe. Remarque, au moins, j'ai pu changer toute l'équipe - incompétente - pour des gardiens de prisons. Ils ne le louperont pas s'il compte revenir... mais je le lui déconseille vivement. Parce que si jamais moi je tombe sur lui, ça va saigner. Je vais lui arracher toutes ses dents, et les lui faire avaler ! Ce garçon à osé voler dans ma caisse, il a volé de l'alcool ! Il a du faire s'évanouir au moins trois lady avec son état désastreux ! Quelle horreur. Et puis quelle hygiène il doit avoir... Non, je pense que j'aurais finalement peur de le toucher.
    Je vais racheter l'armée pour qu'on retrouve ce chien et qu'on lui fasse la peau.





    Monsieur BUCKINGHAM BARON




    Rival ignorant et innocent





    Non, il n'a absolument rien fait ; il est totalement innocent. On ne se connait même pas, il ne m'a jamais vu, mais moi, je connais tout de lui. C'est à cause de Jessica, elle m'a allumé avec ses discours, c'était plus fort que moi... Navré monsieur Buckingham, mais je crois bien que votre idylle amoureuse va s'arrêter là, c'était un bon début, certes, mais chaque bonne chance a une fin. Enfin, chaque chose a une fin de toute manière, quelle soit bonne ou non, alors prenez cela comme un consolation...






    Monsieur FROLLO CLAUDE




    Monsieur le juge.





    Ça lui a embouché un coin de rien trouvé d'illégal dans mon casino, n'est-ce pas ? Hygiène impeccable, aucun produit illicite, des clients satisfaits... Ce monsieur me ressemble sur un point ; il n'a pas besoin de raison pour s'attaquer à quelqu'un. Tant mieux ; parce que, par conséquent, il m'en donne une. Et je ne serais pas clément. La première fois est passé comme un simple contrôle mais j'ai commencé à m'étonner lorsque les coïncidences se multipliaient... Il m'a même trainé devant la justice, mais que dalle ! Que dalle, vous entendez ? Il n'a rien pu trouver pour m'inculper. Mais moi je trouverais. Je fouille très bien dans le passé, mais aussi dans le futur...






    MONSIEUR bond jeffrey




    Tueur.





    UC |






    Monsieur WILDE ADAM




    Rival





    UC |






    Madame Eva Garance




    Libraire - folle.





    UC |






    Monsieur THOMAS GAVIN




    Détective.





    UC |






Dernière édition par Norman Weimberg le Jeu 22 Déc - 12:41, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 17:20






LES BOULETS
Positif












    Monsieur DE LA COUR ALPHONSE




    Professeur d'humanité.





    Crétin aveugle, dans tous les sens du terme. Monsieur Alphonse est vraiment aveugle d’esprit. Il s'est mis dans la tête qu'il parviendrait à me faire aimer l'art... Tout a commencé un jour, lorsque je suis venu à une de ses expositions. Bien, en réalité, j'allais à toutes ses expositions. Je ne comprenais rien à rien mais c'était pour mon image, histoire qu'on voit un peu, que je puisse dire " c'est vraiment très réussi " devant un public ou des caméras... Mais ça, monsieur Alphonse, l'a remarqué. Enfin que je voyais que dalle. Je ne sais pas comment il a fait puisqu'il est réellement aveugle - allez savoir comment il a fait pour peindre tous ces trucs, c'est un mystère, les gens peuvent être vraiment surprenants parfois - mais il m'a posé tellement de questions auxquelles j'ai répondu ' humpf ' qu'il a fini par s'énerver - rien avoir avec quand moi je m'énerve - et m'a dit qu'il fallait absolument que j'ouvre les yeux - il a qu'à ouvrir les siens, lui !
    Et enfin... son thé est succulent, franchement, tout pour combler un anglais. Au départ j'allais le voir par la contrainte, je l'avoue, mais à force, je crois bien que... que je l'apprécie. Un peu. Un peu trop. Il dit souvent vrai. Il est clair d'esprit, et je pense qu'on peu s'appuyer dessus.
    Je crois même qu'il m'a fait sourire.
    Je pense même qu'il m'arrive d'accrocher à la conversation.
    Ce mec est un sorcier...





    Mademoiselle KLEIN JESSICA




    Défi malsain.





    C'était une très jolie rencontre, à la libraire. Je suis arrivé - avec deux gars deux fois plus grands que moi de chaque côté, lunettes de soleil, armes dans la poche, la totale - pour venir chercher un livre. Cette gentille jeune femme m'a très poliment renseigné que l'édition que je demandais n'était pas disponible... Et je n'ai pas réagi.
    Au départ je me suis dis ' c'est l'amour ou quoi ! ' mais maman m'a dit que ne pas crié sur quelqu'un d'innocent parce qu'il n'y avait pas la bonne édition du livre ne voulait pas forcément dire tomber amoureux. J'étais rassuré. Ça sert une mère, de temps à autres.
    Comme je venais souvent à la libraire après - je suis un très grand lecteur - nous avons fait connaissance. Et plus facilement qu'avec d'autre, je me suis mis à engager la conversation. En réalité, nous aurions pu êtres de bons amis... si elle ne m'avait pas dit qu'elle était en couple et folle amoureuse de son prince.
    Je crois bien que j'ai très mal pris cette nouvelle. Tout d'abord parce que je n'étais pas d'accord, ensuite parce que j'en avais vraiment ras-le-bol qu'elle me raconte qu'il lui avait fait un câlin la veille, qu'elle l'aimait à la folie et tout et tout. Franchement c'était un peu trop. Alors, laissant de côté ma couverture d'hypocrite né, je lui ai dis très nettement que ça n'allait surement pas durer, et qu'elle ne devait pas trop s'attacher parce que ça pouvait lui faire mal par la suite... Et il est vrai que j'ai le mauvais sentiment, très au fond de moi, qu'elle ne devrait pas être avec ce type. Je ne sais pas vraiment ce que c'est, soit de la jalousie, soit autre chose.
    Dans tous les cas, elle a très bien pris ma remarque - chacun son avis après tout - mais moi, j'ai pris ça comme un grand défi malsain. Ils ne seront plus ensemble, d'ici peu, je le sais. Navré, ma belle Jessica, mais on ne me contredit pas.
    Et je ne partage pas.





    Madame SMITH ELIZABETH




    Maman.





    Pire qu'une femme. Mais quand je dis pire, ça veut dire horriblement pire. Elle passe toutes ses journées à me dire de sortir, de voir des gens, de peut être songer à fonder une famille. Qu'es-ce que j'en ai à faire, de la famille, moi ? Si c'est pour finir comme mon père, franchement, non merci. C'est à cause de maman que je me retrouve ici - bien, d'accord, je ne m'en plains pas plus que ça - parce que c'est elle qui gâchait mes journées en disant : " Je veux aller à NY ! NY ! Les boutiques ! " Bon, à l'époque c'était papa qui décidait, mais quand même.
    Je dois aller la voir au moins quatre fois par semaine, sinon je reçois des appels paniqué dans lesquels elle se maudit d'avoir été une si mauvaise mère - comme si j'étais déjà mort, évidement - où elle me dit des vérités que je n'aurais jamais cru possible - j'ai appris pas mal de trucs comme ça, comme que sa voisine d'en face voulait m'épouser - et enfin son thé est infecte, mais je le bois tout de même. Y a beaucoup d'autres choses que je supporte ; comme elle, par exemple. Mais ça n'en reste pas moins ma maman chérie, et quoi qu'elle fasse et quoi qu'elle dise, je ferais au moins semblant de l'écouter. Et puis elle faut les meilleurs cookies au monde.











Dernière édition par Norman Weimberg le Dim 4 Déc - 21:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 17:21






LE PLACARD
Spécial












    Monsieur SMITH CRISTOPHER




    Le jour où nous avons perdu la raison.





    Lorsque les Smiths voulurent faire de moi un de leurs chiens de garde, ils me firent faire ce qu'ils appellent Le passage. A quinze ans, j'eus le droit à une véritable formation d'espion, sans délaisser les études. Tout ce que je voyais, toute la journée, c'était des camarades prêts à me poignarder dans le dos. Nous étions une cinquantaine le premier jour, une vingtaine seulement le deuxième. Le but du passage était de gagner, tout en poursuivant l'entraînement terriblement physique. La moitié avait lâché dès le premier soir, malgré le choix très sélectif de ce premier groupe. Nous apprîmes bien vite qu'il fallait tricher pour gagner et mettre toutes les chances de notre côté. Chris, bien que plus âgé de trois ans, fut mon binôme dans ce jeu. Crucial erreur puisqu'il n'y avait qu'un seul gagnant, celui qui devrait se battre pour être l’héritier - même si j'étais avantagé puisque mon père était un des leaders. Un avantage fort petit car mon père n'aurait pas hésité à me renier et me trainer dans la boue si j'avais échoué. Chris était donc mon frère d'arme, avec lequel j'avais bâti une amitié très forte ; amitié qui fut démolie par ma victoire, équitable pourtant.
    Je l'ai recroisé quelques fois encore, notamment la fois où il avait embarqué ma fiancée, puis il a disparu, comme ces fantômes qui nous hantent. Mais je sais que, rancunier comme il est, il reviendra me voler cette victoire, pour m'abattre, pour me démolir. Et je l'attends. Je suis prêt à reprendre cette vieille habitude de regarder quelqu'un droit dans les yeux, et avec un sourire, le faire couler et l'enfermer dans son propre échec.





    Mademoiselle BRADBURY JORDAN




    Meilleure amie d'enfance - princesse.





    Il y a t-il quelque chose de plus fort que l'amitié ? Je n'en sais rien, on ne me l'a jamais dit. Mais une chose était certaine, j'avais cinq ans et elle, c'était ma princesse. J'avais même essayé de la porter dans mes bras et de l'assoir sur le poney - et je m'étais ramassé lamentablement par terre. Nous étions dans la même maternelle... Et alors que tous les autres mômes se divisaient en groupes filles et garçons distinct, nous, on était tout les deux. Elle disait " Paul, il m'embête " et moi j'enfonçais mon crayon dans le nez du gosse et on en parlait plus. En primaire, ça c'est compliqué. Ça a commencé à bardé chez elle et on m'a interdit de la voir. Je ne savais pas pourquoi, à l'époque. Comment pouvais-je savoir que mon père était en guerre avec les Bradbury ? Moi je voulais juste jouer à la dinette avec Jordan, pas me marier avec. Quoi qu'il en soit nous avons continué à nous voir en secret, et à nos 8 ans, elle a disparu. J'ai appris qu'elle était dans le comté de Cheshire, mais malgré mes tentatives pour fuguer et la retrouver, je l'ai perdu - je m'étais trompé de train et j'étais arrivé à Hastings...
    Elle a juste disparue. J'ai perdu la chose qui était la plus chère à mes yeux, et ce sentiment de réconfort et partit avec elle.





    Mademoiselle DAWKINS CASSANDRA.




    Ambigu.





    Décédée. Mademoiselle Dawkins est morte par accident... C'est regrettable. Je suis passé en éclair à l'enterrement, le temps d'une photo pour la presse me montrant en train de déposer une rose sur sa tombe, l'air maussade et triste. Oui, c'est triste. Je ne l'ai pas été. Je ne suis jamais triste. J'aurais surement été affligé si je ne m'appelait pas Norman Weimberg, mais ça n'a pas changé ma vie.
    Parfois, tout de même, quand je n'ai vraiment rien à faire, je pense à elle. Et je me dis qu'elle ne rate rien de beau sur cette terre.






    Monsieur VLADIMIR SHAD LUCKY




    Meilleur ami d'enfance - premier amour - haine - protégé.





    UC.







Dernière édition par Norman Weimberg le Dim 4 Déc - 21:34, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 18:11

Moi, s'il-te-plaît :brille:
Cassie est une conteuse de 16 ans, mais elle s'ignore encore et ne connait pas l'histoire des Disney et tout le tralala qui va avec. Elle vit chez son grand frère, un drogué/fêtard parce qu'elle a refusé de suivre des parents en Australie. Elle est dingue des animaux, végétarienne. Son don de conteuse déclenche chez ceux qu'elle touche une peur sans nom, elle les terrorise. Elle ne sait pas contrôler ça, et du coup, elle ne touche jamais personne, sauf les conteurs, parce qu'elle sait qu'ils sont "différents" eux aussi, sans savoir pourquoi, et qu'ils ne risquent rien. Elle se pose tout plein de questions existentielles, comme le nombre d'étoiles qui peuplent le ciel Razz

Et je voudrais du positif :brille: Si tu as des idées... ^^
(Si tu avais besoin de ce message, je peux supprimer)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 19:40

Cassie A. Dawkins a écrit:
Moi, s'il-te-plaît :brille:
Cassie est une conteuse de 16 ans, mais elle s'ignore encore et ne connait pas l'histoire des Disney et tout le tralala qui va avec. Elle vit chez son grand frère, un drogué/fêtard parce qu'elle a refusé de suivre des parents en Australie. Elle est dingue des animaux, végétarienne. Son don de conteuse déclenche chez ceux qu'elle touche une peur sans nom, elle les terrorise. Elle ne sait pas contrôler ça, et du coup, elle ne touche jamais personne, sauf les conteurs, parce qu'elle sait qu'ils sont "différents" eux aussi, sans savoir pourquoi, et qu'ils ne risquent rien. Elle se pose tout plein de questions existentielles, comme le nombre d'étoiles qui peuplent le ciel Razz

Et je voudrais du positif :brille: Si tu as des idées... ^^
(Si tu avais besoin de ce message, je peux supprimer)

AH. J'ai envie d'un bon truc, là - non, non, ne te fais pas d'idées comme ça, ce n'est pas ce que je voulais dire /o\
Alors, déjà, Cassie à 16 ans, elle est donc mineur et n'aura pas pu faire la connaissance de Norman au casino (le casino étant ouvert au plus de 21 ans). Il faut savoir que Norman n'a pas non plus l'habitude de sortir comme ça juste pour faire une promenade en pleine nature et respirer l'air frais, ou disons que ça lui arrive très rarement :ben: . Mais - ahaha ! *roulement de tambour* ce sont deux conteurs qui s'ignorent.
Alors après heum... j'ai une idée mais c'est un peu malsain

Cassie accorde vite sa confiance ? Elle est rancunière ? Elle pardonne facilement ? Elle est facilement influençable ? Elle s'attache vite ? Cool
Revenir en haut Aller en bas


Pocahontas Red Elk
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 2/1

Nombre de messages : 1187
Age : 30
Date d'inscription : 07/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 24 ans
Profession: garde-malade, bénévole à la SPA
Situation Sentimentale: in love with a hare

MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 20:43

Me ?

_________________


Merci Dydyyyyy ♥
"Poca est comme une fleur épanouie / Elle embaume l'air d'un parfum de paradis",
Dieter Meyerfield in chatbox's poetry
♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 20:46

    Bien sûr. Des idées, madame l'indienne ?
Revenir en haut Aller en bas


Pocahontas Red Elk
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 2/1

Nombre de messages : 1187
Age : 30
Date d'inscription : 07/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 24 ans
Profession: garde-malade, bénévole à la SPA
Situation Sentimentale: in love with a hare

MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 20:59

Heu pas vraiment, pour tout vous dire, ce sont vos cheveux qui m'ont guidée à vous, enfin, ceux que vous aviez sur votre précédent avatar...

Aurions-nous pu nous rencontrer dans votre établissement où vous m'auriez expliqué les rudiments du Poker ?

_________________


Merci Dydyyyyy ♥
"Poca est comme une fleur épanouie / Elle embaume l'air d'un parfum de paradis",
Dieter Meyerfield in chatbox's poetry
♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 21:38

Cassie n'accorde pas facilement sa confiance, sauf si tu te montres gentil, convainquant, etc. Dans ce cas, aucun problème! Et une fois qu'elle a accordé sa confiance, elle est attachée à la personne et pour de bon. Par contre elle est très, très, très rancunière ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 21:54

    @Madame Red Elk ; Vous savez combien il faut payer pour entrer dans mon établissement ?

    @Demoiselle Dawkins : Sans problème, je suis un expert en manipulation, je peux bien faire ça /o\... Dans ce cas, la confiance serait dans la poche. Ensuite, tu as des envies aux niveaux des sentiments de Cassie dans cette relation, comment réagirait-elle en voyant d'un coup un gars comme Norman l'accoster - je ne sais encore trop comment - pour - je ne sais trop encore quoi - dire quelque chose ? /o\ Il faut un profit à Norman dans cette relation, et il pourrait peut être s'attacher d'une manière ou d'une autre - donc bon ou mauvais pour toi - par la suite.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mar 5 Juil - 22:03

Alors... Je viens d'avoir une idée. En fait, j'aimerais bien que Cassie puisse raconter tout ce qu'elle veut à Norman, toute sa vie, ses problèmes et tout, que ça intéresse Norman ou non, tant qu'il l'écoute ou fait semblant de l'écouter ça peut passer. Et reste à voir comment Norman la considère, et quel profit il voudrait tirer dans leur relation (parce que franchement, je vois pas vraiment de profit, à part vouloir se la taper *SBIIIIM*.)
Ensuite... En voyant "un gars comme Norman l'accoster", là encore ça dépend l'impression qu'il donne: s'il a l'air gentil et de pas lui vouloir de mal/vouloir la toucher comme ça, directement, elle aura une réaction plutôt positive, le temps qu'elle lui fasse confiance.

Voilà, j'ai tout dit en vrac xD
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:16

    Oh oui, ça me va :brille: Et j'ai une idée !
    Et si Norman était très mystérieux, comment réagirait Cassie ? Par exemple il ne parlerait pas de lui, mais écouterait et conseillerait Cassie. Tu vois, le genre de personnage sombre et noir duquel on ne connait rien et qui nous obsède. Et de son côté, Norman commencerait à s'intéresser vraiment à Cassie car elle lui raconterait une vie qu'il n'a jamais eu.
    (Se la taper c'est un bon profit n'empêche /SBAAAMM/)

    Il n'aurait rien fait, rien dit, je pense... Et je songe à une rencontre par hasard, comme devant le lycée, par exemple. Par contre je ne sais pas ce que Norman pourrait faire devant un lycée /SORT/
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:19

Oh ben tant qu'il l'écoute, elle ça lui va, il peut être mystérieux xD Elle lui posera peut-être quelques questions mais c'est tout.
Pour la rencontre, on peut faire ça devant le lycée, ou alors Cassie à pour habitude de traîner dans la rue la nuit, quand son frère est totalement défoncé avec ses amis chez eux, elle sort. Elle aurait pu être devant le casino toute seule? ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:26

    Oh oui ! Norman serait sortit fumer une clope - ou deux. Ou quatre. Ou tout le paquet.
    Et il l'aurait accoster en demandant qu'es-ce qu'elle fait ici à cette heure.

    Un truc comment ça ? Razz


Dernière édition par Norman Weimberg le Mer 6 Juil - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Pocahontas Red Elk
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 2/1

Nombre de messages : 1187
Age : 30
Date d'inscription : 07/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 24 ans
Profession: garde-malade, bénévole à la SPA
Situation Sentimentale: in love with a hare

MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:27

Norman Weimberg a écrit:
[list]@Madame Red Elk ; Vous savez combien il faut payer pour entrer dans mon établissement ?

Alors, je n'ai plus d'idée de lien... Sad

_________________


Merci Dydyyyyy ♥
"Poca est comme une fleur épanouie / Elle embaume l'air d'un parfum de paradis",
Dieter Meyerfield in chatbox's poetry
♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:27

Oui c'est parfait I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:37

Pocahontas Red Elk a écrit:
Norman Weimberg a écrit:
[list]@Madame Red Elk ; Vous savez combien il faut payer pour entrer dans mon établissement ?

Alors, je n'ai plus d'idée de lien... Sad

    Allons, ne faîtes pas la tête. On peut toujours faire une partie d'échec chez vous, je prendrais mon jeu !

    Où travaillez-vous, madame ?

    Cassie, je t'ajoute tout vite :hugs2:
Revenir en haut Aller en bas


Pocahontas Red Elk
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 2/1

Nombre de messages : 1187
Age : 30
Date d'inscription : 07/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 24 ans
Profession: garde-malade, bénévole à la SPA
Situation Sentimentale: in love with a hare

MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:39

Je travaille chez Wolfgang Van Hallen, je suis son assistante et sa nounou à la fois Very Happy

Sinon, je suis bénévole à la SPA. Et je passe beaucoup de temps dans Central Park.

_________________


Merci Dydyyyyy ♥
"Poca est comme une fleur épanouie / Elle embaume l'air d'un parfum de paradis",
Dieter Meyerfield in chatbox's poetry
♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:53

    Les gens n'ont donc plus de fierté et doivent se faire garder ? Suspect

    Vous êtes douée en ménage ?
Revenir en haut Aller en bas


Pocahontas Red Elk
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 2/1

Nombre de messages : 1187
Age : 30
Date d'inscription : 07/11/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 24 ans
Profession: garde-malade, bénévole à la SPA
Situation Sentimentale: in love with a hare

MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 11:59

Je ne suis pas une femme de ménage si c'est là que vous voulez en venir. Et on ne critique pas mon boss ! Very Happy

Peut-être pouvez faire appel à moi pour analyser les conditions de vie de votre tigre et avoir quelques conseils pour qu'il ne déprime pas dans sa cage ?

_________________


Merci Dydyyyyy ♥
"Poca est comme une fleur épanouie / Elle embaume l'air d'un parfum de paradis",
Dieter Meyerfield in chatbox's poetry
♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Clopin
Inventeur(euse) des contes
Disponibilité RP : 3/2 occupé

Nombre de messages : 670
Age : 30
Date d'inscription : 26/10/2010



Feuille de personnage
Age du personnage: 25 ans
Profession: saltimbanque, comédien, cowboy nu sur Time Square, mendiant, chanteur du métro
Situation Sentimentale: un gitan n'a pas de situation

MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 12:47

Moi je suis celui qui est entré dans votre établissement et ai dévalisé le bar avant de repartir quand votre service de sécurité m'a repéré. Depuis, vous surveillez vos caméras de surveillance pour me coincer et vous m'avez repéré en train de fouiller vos poubelles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 13:16

Pocahontas Red Elk a écrit:
Je ne suis pas une femme de ménage si c'est là que vous voulez en venir. Et on ne critique pas mon boss ! Very Happy

Peut-être pouvez faire appel à moi pour analyser les conditions de vie de votre tigre et avoir quelques conseils pour qu'il ne déprime pas dans sa cage ?

    Oh oui, bonne idée ! :brille: J'ai quelques poissons mangeurs d'hommes aussi, vous vous y connaissez ?
    Attention, j'y tiens beaucoup ...

    Clopin a écrit:
    Moi je suis celui qui est entré dans votre établissement et ai dévalisé le bar avant de repartir quand votre service de sécurité m'a repéré. Depuis, vous surveillez vos caméras de surveillance pour me coincer et vous m'avez repéré en train de fouiller vos poubelles.

    C’ÉTAIT VOUS ! MALFRAT. VAURIEN. ASSASSIN ! Vous allez souffrir Suspect


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Mer 6 Juil - 13:53

Moiiii :brille:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Norman Weimberg ; PS.   Aujourd'hui à 17:33

Revenir en haut Aller en bas
 

Norman Weimberg ; PS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Liens entre vos Personnages-